Découverte / L'Antares 11, le cruiser familial pour des vacances en mer

L'Antares 11 est une vedette de 11,08 m de long. Plus grand modèle de la gamme des Antares hors-bord, ce cruiser devait répondre au cahier des charges suivant : Confort, familial, sécurité et protection. Et dans l'ensemble, le pari est respecté.

Un grand espace intérieur/extérieur

Pour gagner de l'espace à bord, Bénéteau a fait le choix de décentrer le roof avec un grand passavant à tribord, que l'on utilisera pour se déplacer à bord.

Le constructeur a fait le choix de lier l'intérieur et l'extérieur à la fois en laissant ouverte la porte coulissante de cockpit, mais aussi en installant un coussin entre les banquettes extérieures et intérieures, pour former ainsi une immense assise en U. Le chantier étudie d'ailleurs la possibilité de n'installer qu'une seule table, que l'on pourra déplacer soit dans le salon, soit dans le cockpit. En effet, il s'agit du tout premier modèle sorti des usines, qui a permis de valider quelques défauts de jeunesse, qui seront corrigés sur les prochains modèles.

La grande nouveauté sur l'Antarès 11, c'est ce pavois tribord qui se déplie sur la mer. Proposé pour l'instant en option, il sera par la suite installé en standard. Il permet d'agrandir la surface de cockpit et d'offrir un accès supplémentaire à la mer, en sus des belles plateformes arrière. Pour le farniente, on pourra transformer la banquette arrière de cockpit en bain de soleil.

Ce grand cockpit protégé du soleil par la casquette de roof équipée d'un store peut être entièrement fermé par un taud de camping. Une protection appréciée dans les pays scandinaves, pour continuer à profiter de l'extérieur même par mauvais temps.

Un bel espace bain-de-soleil à l'avant

L'accès vers la plage avant est facile, via le passavant tribord, bien large et protégé. On y trouve un bain de soleil avec un dossier relevable. On apprécie les porte-gobelets dissimulés dans le coussin central, ainsi que de pouvoir garder le panneau de pont de la cabine avant à découvert. Un bimini apportera l'ombre attendue.

Un intérieur simple, mais suffisant

Sur le pont principal, dont l'aménagement intérieur est assez simple, on trouve un coin salon à bâbord avec une banquette en L et une table dont les pans se déplient. En basculant le dossier sur l'arrière, il est possible de créer une banquette copilote face à la mer, mais la mise en œuvre mériterait d'être améliorée, le mécanisme étant un peu lâche.

À tribord, la cuisine offre un évier, un réchaud deux feux, un réfrigérateur et suffisamment de rangement. En avant, le poste de pilotage reçoit un fauteuil confortable autorisant la conduite assise ou debout, en relevant le coussin. Le tableau de bord est très grand et accueille en son centre un grand écran. La visibilité vers l'avant est bonne à travers le pare-brise. Pour faciliter les manœuvres, le poste de pilotage est équipé d'une porte latérale, qui donne directement accès à une porte de coupé, idéal pour les manœuvres de port.  

Deux cabines et du rangement

Sous le pont, l'aménagement va être un peu corrigé. En effet, le grand espace que l'on trouve sous le poste de pilotage — et qui pourrait largement accueillir un cabinet de toilette au vu de l'espace — va être réduit et servira de zone de rangement. Pour ce faire, la cloison de la cabine avant va être avancée de 5 cm.

La cabine propriétaire installée à l'avant justement, reçoit un grand lit double et du rangement. Des vitrages de coque, associés au panneau de pont assureront la bonne ventilation de l'espace.

À bâbord, une deuxième cabine offre un deuxième couchage double, mais conviendra plutôt à des enfants. En effet, la hauteur sous barrot est vraiment réduite, mais surtout l'accès compliqué pour un adulte. Mais encore une fois, le chantier va revoir sa copie en retravaillant le chanfrein de la structure en polyester et ajouter une assise à la bibliothèque que l'on trouve à l'entrée. Au fond de la cabine, on trouve une banquette qui peut faire office de couchage supplémentaire, mais il faudra ramper pour y accéder.

En ce qui concerne la motorisation, l'Antares 11 reçoit deux moteurs hors-bord de 300 CH. Deux réservoirs de carburant de 400 L chacun ainsi qu'un réservoir d'eau de 200 L permettront de partir en vacances et d'être autonome plusieurs jours.

Un bateau familial

Malgré quelques défauts de jeunesse qui seront bientôt gommés, l'Antares 11 offre des prestations intéressantes, à commencer par ce grand espace intérieur/extérieur, que l'on pourra totalement clore pour en profiter par tous les temps. Le pavois qui s'ouvre est aussi une bonne idée pour profiter de la mer. Avec ses deux cabines, on pourra y loger confortablement en famille et profiter de vacances en mer.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Antares 11, la fiche technique

MarqueBénéteau
Longueur hors-tout11.16 m
Longueur de coque9.90
Largeur3.40 m
Catégorie CEB
Nombre de passagers8
Déplacement lège5 132 kg
Nombre de moteurs maximum2
Carburant800 L
Voir la fiche technique complète du Antares 11