Le mouillage est désormais interdit entre Bagaud et Port-Cros

Port-Cros, superbe île au coeur du Parc National du même nom voit son mouillage se réglementer. Afin de préserver les fonds, la zone comprise entre les îles de Bagaud et Port-Cros, juste devant le port, est désormais interdite au mouillage.

Le Parc National de Port-Cros (Var - 83) met en place une ZMEL (Zone de Mouillages et d'Équipements Légers), c'est-à-dire des bouées pour amarrer les bateaux de passage. C'est une bonne initiative qui va éviter d'arracher les algues avec les ancrages successifs (la posidonie est présente sur ce site). Bien entendu, cela va passer par une contribution financière des usagers.

Si l'amarrage de jour reste gratuit (de 8h à 18h), la nuit (de 18h à 8 h) l'amarrage à une bouée sera possible sous condition de réservation et payant. L'amarrage ne pourra pas dépasser 5 nuits successives et afin d'offrir la possibilité aux plus grands nombres de profiter du site, le tarif augmentera avec le temps : Les deux premières nuitées sont au tarif de base de 0,58 € TTC x m2 du bateau (longueur x largeur). Après deux nuitées consécutives, le tarif double pour chaque nuitée suivante. Pour une nuit, comptez donc environ 17 € pour un bateau de 10 x 3 m et environ 30 € pour un 12 m.

Port-Cros, un des joyaux des îles d'or
Port-Cros, un des joyaux des îles d'or
Détails des zones de bouées
Détails des zones de bouées

65 bouées pour les bateaux jusqu'à 30 m

Le Parc va mettre en place 65 bouées réparties sur 4 zones de mouillages :

60 bouées (réservées aux unités de 0 à 15 mètres) dans 4 zones de mouillages :

  1. Nord Bagaud (11)
  2. Sud Bagaud (19)
  3. Anse Saint-Pierre (15)
  4. Anse Fausse Monnaie (15)

5 bouées pour les unités comprises entre 15 et 30 mètres.

La carte précise avec les bouées
La carte précise avec les bouées

L'usage des installations de la ZMEL est interdit aux navires d'une longueur supérieure à 30 mètres. L'amarrage de plusieurs navires sur une bouée est interdit. Par dérogation, les unités pneumatiques de moins de 5 m peuvent s'amarrer à deux et à couple sur une bouée unique (sous réserve d'une acceptation mutuelle).

Une zone propre

Pour profiter de tous ces mouillages, il faudra obligatoirement avoir un navire propre. C'est-à-dire d'un bateau équipé de toilettes qui sont munies de cuve à eaux noires. Rien n'est précisé pour les nombreux semi-rigides qui parcourent la zone le temps d'une journée familiale…

En revanche, les jet-ski ne sont pas autorisés à naviguer dans cette zone (même à vitesse réduite). Interdit aussi la pratique des sports nautiques tractés (ski nautique, bouées.). Les planches à voile et les kitesurfs ne sont pas non les bienvenus (interdit !). En revanche la pratique du Paddle est autorisé.

Si la vitesse est limitée à 5 nœuds (nous sommes de toute façon dans la limite des 300 m), il est précisé que les voiliers disposant d'un moteur doivent naviguer moteur en marche et avec la plus extrême prudence.

Les installations avant leur mise en place sur Port-Cros
Les installations avant leur mise en place sur Port-Cros

Mouillage sur ancre interdit

Il ne sera donc plus autorisé de mouiller une ancre dans cette zone entre Bagaud et Port-Cros. À l'intérieur de la ZMEL, les navires autorisés ne pourront être amarrés qu'aux bouées, sauf en cas de nécessité absolue (sécurité).

Sur les bouées qui leur sont réservées (5 bouées sur toute la zone). Les gros bateaux (entre 15 et 30 m) devront toujours garder à bord un équipage en mesure de manœuvrer le bateau au besoin.

Ancrage dans le sol sans déranger la posidonie
Ancrage dans le sol sans déranger la posidonie

Dispositif en place pour la saison 2020

Le présent arrêté entre en vigueur le 1er avril 2020. Mais afin de permettre la mise en place du système, le Parc national de Port-Cros a souhaité que l'amarrage de nuit, dont la réservation est obligatoire à partir du 8 juin 2020, ne sera pas payant durant les premières semaines de fonctionnement…

Pour appel, le débarquement sur l'île de Bagaud est prohibé, il s'agit d'une réserve intégrale.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...