Portrait de Yann Guichard, la maîtrise des multicoques

© Eloi STICHELBAUT

Yann Guichard est un habitué des courses au large comme des régates inshores. Depuis 2012, il arejoint le Team Spindrift et devient le skipper officiel du trimaran Sprindrift 2.

Breton d'adoption

Yann Guichard est un navigateur français né en 1974 à Paris. Il découvre la navigation en Bretagne, à l'île aux moines, où il à des origines, à bord d'un Tornado olympique avant d'intègrer le parcours du haut niveau de la voile olympique. Il s'attache ensuite à la course au large

À seulement 40 ans, il est considéré comme un talentueux navigateur et possède une grande expérience des multicoques.

Un parcours sur les multicoques

En 2000, il participe aux Jeux Olympiques de Sydney et décroche la 4ème place aux côtés de Pierre Penec. Il se concentre ensuite sur la navigation au large à bord des trimarans ORMA, en compagnie de Marc Guillemot, Fred Le Peutrec ou Lionel Lemonchois puis devient skipper de la team Gitana. Il alternera ensuite régates inshores (D35, Extreme 40, AC45) et courses au large.

Après avoir skippé un MOD70, c'est à bord du plus grand trimaran jamais construit, Spindrift 2, qu'il finira 2e de la 10ème édition de la Route du Rhum en 2014.

Avant, il a remporté plusieurs grandes victoires dont :

  • la 2ème place de la Transat Jacques Vabre en 2005 et en 2007
  • le Record de l'Atlantique Nord en 2005 et 2007
  • la 2ème place de l'iShares Cup ESS, en 2010
  • la 2ème place de l'Extreme Sailing Series en 2010
  • la 2ème place au Match Racing
  • la 3ème au Fleet Championship de l'America's Cup World Series.
  • la 1ère place de la Krys Ocean Race et le Multi One Championship en 2012
  • le record de la Route de la Découverte en 2013
  • la 1ère place de la Rolex Fastnet Race
  • la 1ère place du Tour de Belle-Île.
  • la 1ère place du Bol d'Or Mirabeau – D35 en 2014

Parallèlement à toutes ces victoires, il a créé l'écurie Spindrift Racing en 2012, avec sa compagne, Dona Bertarelli  parmis laquelle ils rachètent le maxi trimaran Spindrift 2. Après une tentative du Trophée Jules Vernes en 2018 qui se termina par un démâtage avant d'avoir couper la ligne de départ (!), il retente l'aventure en 2019 toujours sur le même bateau.

Découvrir Maxi Spindrift 2

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Maxi Spindrift 2, la fiche technique

MarqueCDK Technologies
ArchitecteVPLP
Longueur de coque40.00
Largeur23.00 m
Voir la fiche technique du Maxi Spindrift 2