Route du Rhum 2014 - Les premiers Multi50 sont attendus en fin de semaine

© Jean Marie LIOT

Les Ultimes sont tous arrivés à bon port, à présent ce sont les Multi50 que l'on attend dans les prochains jours sur la ligne d'arrivée de Pointe-à-Pitre.

Les prochaines classes qui débarqueront en Guadeloupe seront inexorablement les Multi50 et les monocoques de la classe Imoca, avec à leur tête deux leaders. Chez les trimarans de la classe Multi50, Erwan Le Roux (FenêtréA-Cardinal) semble bien installé à la tête de la flotte, devançant Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine), son principal concurrent de 90 milles. Côté Imoca, François Gabart (Macif) est toujours en tête, depuis le départ de Saint-Malo le 2 novembre dernier, avec plus de 60 milles d'avance sur Jeremie Beyou (Maître Coq). À quelques centaines de milles des Antilles, le sort en est plus ou moins tiré puisque les conditions météos ne devraient pas brutalement changer.

Le premier Multi50 devrait apercevoir l'île antillaise jeudi matin (heure locale) et le premier Imoca une huitaine d'heures plus tard. Le tour de l'île Papillon ne devrait pas remettre en cause le classement comme cela a ou être le cas pour les Ultimes car l'avance des leaders et suffisamment importante.

Un quatuor à la tête des Class40

Chez les Class40, c'est un quatuor qui prend la tête de la flotte avec l'arrivé de Yannick Bestaven (Le Conservateur) parmi les trois leaders en place. En effet, Alex Pella (Tales 2 Santander) est encore premier mais ses proches poursuivants, Kito de Pavant (Otio-Bastide Medical) et Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton) maintiennent la distance. La tactique va devoir entrer en jeu pour réussir à grappiller des milles.

Redistribution des cartes pour la classe Rhum

Anne Caseneuve (Aneo) mène toujours la flotte devant les leaders de la Classe Rhum aux alentours des Canaries. Cette journée s'annonce déjà capitale puisqu'une dorsale anticyclonique est en train de couper la flotte en deux. Les vents sont très faibles et les vitesses avoisinent les 5 nœuds. Il va falloir descendre vers le sud pour retrouver les alizés. Les cartes risquent donc d'être redistribuées au sein de la classe Rhum.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...