La SNCM est placée en redressement judiciaire

C'est en fin de matinée que la Tribunal de commerce de Marseille a rendu son verdict quant à l'avenir de la SNCM. Placée en cessation de paiement, la compagnie maritime Corse a 6 mois pour trouver un repreneur et éviter la liquidation judiciaire.

Le tribunal de commerce de Marseille vient d'accepter ce vendredi 28 novembre la demande de cessation de paiement demandé par la compagnie maritime corse, le 4 novembre dernier. La SNCM est donc placée en redressement judiciaire avec une durée d'observation de 6 mois, soit jusqu'au 28 mai prochain. Le redressement judiciaire pourrait permettre à des repreneurs de faire une proposition de reprise de la Société Nationale Corse Méditerranée.

En raison de la trésorerie de l'entreprise, il va falloir faire vite pour éviter la liquidation judiciaire. Deux administrateurs judiciaires vont devoir prendre en charge le déroulement de cette période d'observation, qui inquiète d'ailleurs les syndicats, au niveau de son financement.

"Cette décision ouvre une nouvelle étape décisive pour l'avenir" s'est exprimé la direction dans un communiqué. La direction de la SNCM et Transdev, son principal actionnaire, se sont révélés satisfaits de la décision du Tribunal de Commerce de Marseille qui se révèlent être une chance pour l'avenir de la compagnie.

Baja Ferries s'est montré intéressé

Daniel Berrebi, le président de Baja Ferries (résidant de Miami) s'est montré intéressé par la reprise de la compagnie Corse et aurait officialisé son offre auprès de la direction de la SNCM et des deux administrateurs judiciaires. En juin dernier, il avait déjà fait part de son intérêt.

Baja Ferries est une compagnie de ferries installée à La Paz, capitale de la Basse-Californie du Sud au Mexique. Il détient également une société parisienne, Unishipping spécialisée dans le transport de marchandises.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Histoire de la SNCM

La SNCM dépose le bilan

Trois repreneurs pour la SNCM ?