Le tribunal reporte l'examen des offres de la SNCM au 4 novembre

Un bateau de la SNCM © JeanbaptisteM

Les reports n'en finissent plus de se succéder dans le dossier de la SNCM. Ce mercredi 28 octobre, c'est la grève des avocats qui a rendu impossible l'étude des dossiers.

Le tribunal de commerce de Marseille a de nouveau reporté l'examen des offres de reprise de la SNCM au 4 novembre prochain. Cette fois-ci en raison de la grève des avocats, qui dure depuis maintenant 3 semaines, contre la réforme de l'aide juridictionnelle.

Le tribunal a accédé à la demande du bâtonnier de Marseille, bien qu'il se dise "exaspéré." Il a toutefois affirmé que ce report ne permettra en rien d'améliorer les offres des repreneurs.

Le point sur les offres déposées

Pour rappel, quatre offres de reprise ont été déposées, suite au redressement judiciaire de la compagnie corse, le 28 novembre 2014 :

Christian Garin, ex-directeur du port de Marseille, associé à Arista Shipping (Ferry de France), qui propose de sauver 878 salariés et de reprendre une partie du comité de direction.

Patrick Rocca, directeur du groupe de transport corse Rocca qui propose de sauver 873 salariés et de reprendre dans son intégralité le comité de direction.

Baja Ferries, armateur mexicain dirigé par Daniel Berrebi qui propose de sauver 852 salariés, mais aucun membre du comité de direction.

Corsica Maritima, aujourd'hui CM Holding, qui est un groupement d'entreprises insulaires et qui propose de reprendre 802 salariés et une partie du comité de direction.

D'autre part, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) a écrit lundi au tribunal de commerce de Marseille. Dans sa lettre, elle indique qu'elle est prête à s'engager aux côtés d'un repreneur pour reprendre la SNCM "dans le cadre d'une offre globale préservant l'unicité de la compagnie, et portant sur le périmètre social et industriel le plus large possible entre PACA, Corse et le Maghreb dans un cadre économique viable."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Histoire de la SNCM

Encore un report d'audience dans le dossier SNCM

Encore quinze jours pour connaître le nom du repreneur de la SNCM