Accrocher sa poulie

Au moment de choisir une poulie, il faut connaître son point d'attache et opter pour la solution la plus appropriée. Car les catalogues offrent de nombreuses solutions.

Les fabricants proposent plusieurs types d'attache :

Anneau

C'est la fixation de base. On peut ensuite y ajouter une manille ou un transfilage. Pensez que la poulie ne tourne pas sur son anneau (absence d'émerillon).

Manille sur émerillon

Une manille accroche la poulie. Elle est installée sur un émerillon qui donne une liberté sur 360° à la poulie. Souvent, les fabricants proposent une solution pour bloquer ou non cette rotation.

Chape

Un axe en inox tenu par une goupille fixe la poulie. A utiliser pour les poulies que l'on ne démonte pas souvent (pied de mât par exemple).

Mousqueton

A l'inverse de la chape, on prendra une poulie équipée de mousqueton pour faciliter l'installation. C'est utile pour placer un barber à différents endroit suivant l'allure par exemple. Ou tout simplement pour déplacer le palan de grand-voile qui gène à l'heure de l'apéritif dans le cockpit !

Transfilage

Les cordages tel que le Dyneema sont aujourd'hui plus solide que l'acier. Il servent souvent pour fixer sur le pont les poulies.

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Poulies pour bateaux

Le parler poulie

Les forces exercées sur une poulie

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Accastillage
A lire aussi sur Bateaux.com