La Transat AG2R, la course en double en monotype du circuit Figaro Bénéteau

La Transat AG2R La Mondiale

La Transat AG2R a commencé ce dimanche 3 avril avec 15 duos participants, naviguant tous sur des monotypes Figaro Bénéteau II. Les duos engagés doivent parcourir 3600 milles pour rallier Saint-Barthélemy en marquant un passage à Madère.

La Transat AG2R La Mondiale est une course en double organisée tous les deux ans par la société OC Sport – Pen Duick, reliant Concarneau à Saint-Barthélemy (Antilles Françaises). Au départ du Finistère cette course se dispute sur Figaro Bénéteau II pour un parcours de 3600 milles. La Transat AG2R La Mondiale a vu le jour en 1992, au départ initial de Lorient avec une escale aux Canaries. Jacques Caraes et Michel Desjoyeaux remportent cette première édition en 24 jours, 8 heures, 40 minutes et 34 secondes. Deux ans plus tard, en 1994, Madère remplace les Canaries. À partir de 2006, la ville de départ devient Concarneau et l'escale est oubliée.

Attirant chaque année entre 25 et 30 duos, les participations se sont essoufflées depuis 2012 avec un nombre de participations baissant de moitié. En 2016, le nombre de bateaux engagés est de 15. Les derniers vainqueurs en titre (2014) sont Paul Meilhat et Gwénolé Gahinet.

Les chiffres clés

  • 2 c'est le nombre d'anciens vainqueurs au départ de l'édition 2016
  • 63 c'est le nombre de secondes d'avance avec lequel Roland Jourdain et Jean Le Cam remportèrent l'édition 1994
  • 120 c'est le nombre de litres d'eau embarqué
  • 293 c'est le record de distance parcourue en milles nautiques en 24 heures par Nicolas Roussel et Thomas Rouxel en 2010
  • 5000 c'est le montant en € de la prime pour l'équipage détenteur du trophée de la performance
  • 60 kg c'est le nombre de nourriture à bord
  • 50 kg c'est le nombre de matériel et de sécurité
  • 20 kg c'est le nombre de vêtements à bord

Quel parcours ?

Les duos partent d'une ville du Finistère, en l'occurrence Concarneau et rallient Saint-Barthélemy aux Antilles Françaises sur un parcours de 3600 milles. Jusqu'à présente une porte était matérialisée par une bouée virtuelle, située à une dizaine de milles de la pointe nord de La Palma. Cette année, ce ne sera plus une porte. Cette bouée devra uniquement être laissée à tribord, pour pouvoir laisser ceux qui veulent descendre très au sud l'opportunité de le faire.

Qui participe ?

La Transat AG2R La Mondiale est tout d'abord une course monotype en Figaro Bénéteau II. Pour y participer, il faut justifier d'une expérience dans l'une des courses réservées au circuit Figaro :

  • Transat AG2R La Mondiale,
  • Transat Bretagne – Martinique,
  • Solitaire du Figaro,
  • Generali Solo

Ou dans une course au large :

  • Route du Rhum,
  • Vendée Globe,
  • Transat Jacques Vabre,
  • Transat 6,50

Tous les participants naviguent sur un même bateau (monotype) qui est le Figaro Bénéteau II. Lancé en 2003, ce voilier de 10,10 m est utilisé par les skippers et propriétaires de la classe pour naviguer en solitaire ou en double, notamment sur la course reine de la discipline, la Solitaire du Figaro. Un nouveau Figaro Bénéteau III viendra remplacer l'actuel voilier de classe pour la saison 2019 et sera dessiné par VPLP (contre Marc Lombard pour le Figaro Bénéteau II).

Quelle particularité ?

À chaque journée de course, une performance, telle est la particularité du Trophée de la Performance AG2R La Mondiale. Ce prix distinguera chaque jour, tout au long de la course, l'équipage qui aura parcouru le plus de mille par période de 24 h.

À l'arrivée la course, les trois équipages qui auront, en cumulé, remporté le plus de trophées quotidiens, seront récompensés. Les tandems pourront ainsi recevoir 10 000 € pour le vainqueur, 5 000 € pour le deuxième et 3 000 € pour le troisième. Si les gagnants sont ex æquo, la répartition des prix se fera à parts égales.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...