Rolls Royce lancera son cargo autonome d'ici 10 ans


En janvier 2015, nous vous parlions du projet de Rolls Royce Holding de développer des cargos autonomes d'ici à 2030. Un an et demi après, le projet avance puisque le groupe travaille désormais sur la conception de ces navires autonomes et sur la plateforme qui permettrait de commander à distance ces bateaux.

Rolls Royce Holdings (pas la marque de voiture, mais la compagnie internationale spécialisée dans la propulsion et la puissance dans le domaine de l'aérospatiale, de la marine ou encore de l'énergie) est en train de développer un nouveau projet de 6,6 millions d'euros qui pourrait ouvrir la voie à des navires autonomes. Le groupe est en train de plancher sur le cahier des charges et les plans préliminaires pour la prochaine génération de navires de pointe.

Ce projet est financé par Tekes, une agence de financement finlandaise pour la technologie et l'innovation. De nombreux acteurs seront réunis pour travailler sur ces navires autonomes : universités, designers, équipementiers et société de classification* qui étudiera les facteurs économiques, sociaux, juridiques, réglementaires et technologiques qui doivent être abordés pour que les navires autonomes soient une réalité.

Ce projet de grande envergure se penchera sur la sureté et la sécurité à bord, sur les implications légales et réglementaires et la préparation d'un réseau qui utiliserait ce bateau pour livrer des produits à court et moyen terme. Côté technologie, Rolls Royce travaillera sur le contrôle à distance et l'autonomie des navires pour la propulsion, les machines de pont et l'automatisation.

L'équipe Blue Ocean de Rolls Royce est responsable de la recherche et du développement de technologies maritimes futures et met l'accent sur les innovations. En combinant des nouvelles technologies avec une nouvelle approche de conception et d'intégration des systèmes, l'équipe vise à réduire les coûts opérationnels, les émissions et à améliorer la capacité des navires. L'équipe a développé une gamme de concepts de navires autonomes ainsi que des designs innovants pour différents types de navires.

Actuellement, l'entreprise teste des capteurs en Finlande dans des conditions climatiques réelles et extrêmes. En parallèle, un simulateur de système de contrôle du bateau autonome permet d'étudier le système de communication.

Les bateaux autonomes seront contrôlés depuis un centre de contrôle terrestre dans lequel un petit équipage de 7 à 14 personnes surveillera et contrôlera une flotte de navires contrôlés à distance et autonomes à travers le monde. L'équipage utilisera des écrans interactifs intelligents, des systèmes de reconnaissance vocale, des hologrammes et des drones de surveillance pour surveiller ce qui se passe à bord et autour du navire.

* Une société de classification est une organisation privée qui établit et applique des normes et standards techniques concernant un projet de construction navale, la construction elle-même, puis l'inspection des navires (avant et après des réparations notamment) et tout au long de la durée d'exploitation du navire (source Wikipédia).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Cargos autonomes

Les cargos du futur seront-ils autonomes ?