Le sac du marin : la tenue pour naviguer

L'équipement du marin pour la navigation sur le pont

Naviguer sur le pont nécessite d'être bien protégé, pour se protéger du froid et de l'humidité. On privilégiera les modèles respirants et déperlants qui évacueront la transpiration et résisteront aux embruns, pour rester toujours au sec. Voici les indispensables à prendre dans son sac de marin pour pouvoir participer activement à la navigation.

La veste de quart ou ciré : de préférence légère et peu encombrante, elle est étanche pour protéger le marin de la pluie et des embruns et du vent. Certaines sont équipées d'un dispositif de flottaison intégrée, mais privilégiez plutôt un gilet de sauvetage avec un harnais. Pour une navigation occasionnelle, il existe des vestes premiers prix qui font très bien l'affaire.

Le blouson coupe-vent : Lorsqu'il ne pleut pas trop, on peut troquer sa veste de quart contre un blouson coupe-vent. Il protège du vent tout en ne gênant pas les mouvements du marin. Un bon compromis ! Les soft-shell retarde aussi le moment où l'on enfile son ciré.

Le pantalon de ciré ou la salopette : Le pantalon de ciré reste obligatoire lors de navigation de nuit, même sous les tropiques. La nuit, l'humidité recouvre le pont et il est indispensable de se protéger.

Les bottes de navigation : Privilégiez les modèles respirants et antidérapants. Elles peuvent être équipés de guêtres réglables pour être bien étanches. Pour l'anecdote, choisissez toujours une pointure au-dessus, sinon elles risqueraient de trop vous serrer, de couper la circulation sanguine et de favoriser le froid.

Des sous-vêtements en fourrure polaire : Privilégiez les modèles en polaire fine plutôt que le lycra, ils permettront de réguler la transpiration pendant l'effort. Optez pour un caleçon long et un maillot de corps en synthétique pour un bon confort thermique, notamment sous une fourrure polaire. Même humides, ils restent toujours chauds (contrairement au coton à bannir !).

La polaire : la polaire sous une veste de quart, protège du froid et préserve de l'irritation due à l'humidité et aux frottements. Il est conseillé d'éviter les tissus râpeux au niveau du cou et des manches.

Le bonnet : en laine ou en polaire, il protège la tête du marin, plus sensible aux changements de température. Avoir chaud à la tête assure une bonne circulation du sang et réchauffe les mains !

Les gants : Selon la saison, on choisira entre une paire de mitaines ou une paire intégrale. Par beau temps, la mitaine protège les paumes lors de la manipulation des cordages et laisse le bout des doigts libres pour des manipulations de précision comme faire des nœuds. En hiver, choisissez plutôt un modèle en néoprène, qui tient chaud, même mouillé.

La lampe frontale : fixée sur le front, la lampe frontale permet d'éclairer là où se porte le regarde, tout en laissant les mains libres. Utile pour naviguer de nuit ou pour du bricolage à fond de cale ! Choisissez un modèle étanche et n'oubliez pas les piles de rechange !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Bernie Gequi - 17 Mars 2017
excellent rappel!
Ajouter un commentaire...
Reportage : Le sac du marin : la tenue pour naviguer

Le sac du marin : la tenue pour naviguer