SailCaledonia Etape 4/5 : Le vent du dragon souffle sur le Loch Ness

Elsie, à l'aviron et à la voile face au clapot du Loch Ness

Où, à défaut de voir Nessie, on sent son souffle sur la nuque... Où l'on découvre le charme des petits mouillages du Loch Ness... 4e étape du SailCaledonia, le raid voile-aviron à travers l'Ecosse à bord du Multimono Loustic.

Un départ en douceur

Gin, bières et bon repas ont permis à l'équipage de Loustic de bien se reposer, malgré le Lord of the Glens, un petit paquebot de croisière à quai à proximité de notre terrain de camping et dont le groupe électrogène a tourné toute la nuit. Après le traditionnel cérémonial du petit déjeuner et du sandwich à la saucisse, dont le charme exotique commence à disparaître avec la répétition, vient l'heure du briefing. Les moutons aperçus la veille, non dans les prairies mais sur la crête des vagues, ont disparu. Le soleil est bien présent et le vent de nord-est, faible, installé dans l'axe du Loch Ness, augure d'un agréable louvoyage. Pourtant, on sent lors du briefing que Martin, en charge de la sécurité, s'attend à plus de vent. Le Loch Ness peut vite changer de visage, avec des effets météo locaux importants.

Réveil à Fort Augustus

Départ de Fort Augustus

Pas de Nessie, mais du vent sur le Loch Ness

Le départ est donné dans de bonnes conditions, sur un lac calme. Nous retrouvons rapidement notre rival Craig, le Swallow Boat en contreplaqué avec lequel nous jouons depuis le début du SailCaledonia. Après quelques batailles de virement de bord, chacun tente successivement des options sur une berge ou l'autre du lac. Nous avons systématiquement l'impression de faire le mauvais choix, mais les croisements montrent un écart stable. Le vent forcit progressivement pour atteindre force 4 à 5 Beaufort. La puissance du Multimono, dont nous avons rempli les ballasts, également plus long que son concurrent, nous permet de creuser l'écart et de passer la ligne d'arrivée en tête. Allions-nous trop vite ? Nessie ne s'est pas montrée en ce premier jour sur le Loch Ness.

Le Swallow Boat Craig, notre camarade de jeu

Jack, rapide à l'aviron, mais aussi sous voile!

Un mouillage niché au cœur des arbres

La fin du mois de mai, époque à laquelle se tient le SailCaledonia, est l'une des plus belles périodes pour visiter l'Ecosse. L'anticyclone est en général particulièrement solide sur le nord de l'Europe, garantissant soleil et paysages fleuris. C'était particulièrement vrai pour cette édition 2018. Mais cela signifie aussi que le vent, dominant du sud-ouest dans l'année, s'oriente au nord-est, rendant les mouillages habituels inutilisables. Martin a donc décidé de nous mettre à l'abri dans l'estuaire naturel de la Foyer River. Un membre de l'organisation, en combinaison sèche, est censé montrer la passe d'entrée, un banc de sable limitant l'accès. Loustic arrivant en tête, il n'est pas encore à son poste. Nous visons à côté de la passe et en sommes quittes pour nous mettre à l'eau. La beauté et le calme de l'abri, où nous nous amarrons sur les arbres, mérite de se mouiller les cuisses ! Je profite de l'écart avec les autres voiliers pour me poster à l'entrée de la rivière et photographier l'arrivée des bateaux concurrents.

Loustic, premier dans la Foyer River

Arrivée dans la Foyer River

Entrée à la pagaie dans la Foyer River

Aux abords de l'arrivée (1)

Aux abords de l'arrivée (2)

Passage de la barre... à pied!

Drascombe au surf sur la barre

Elsie entre dans la Foyer River

Le drascombe Maggie s'approche de la passe

Equipages au repos

Chacun s'installe. Nous plantons la tente dans le camping voisin, tandis que les aspirants au Highlander Trophy, 100 % autonomes, aménagent leurs bateaux pour une nuit dans le calme de la rivière. Heureusement, les midges, sortes de mouches piquantes, spécialités écossaises ne sont pas très virulentes cette année. Arrivés tôt grâce au vent soutenu, chacun peut profiter de l'après-midi pour faire la sieste ou déguster une bonne bière sur le pont de la péniche Ros Crana en observant les moutons sur le Loch Ness. Un concert de folk à bord d'un bateau accompagnateur conclut cette belle étape. Rendez-vous est pris pour chercher Nessie dès le lendemain !

La flottille du SailCaledonia, à l'abri dans la Foyer River

Un Highlander prêt pour la nuit!

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Multimono, la fiche technique

MarquePhilonautic
ArchitecteMartinuzzi
Longueur de coque7.50
Largeur4.50 m
Catégorie CEC
Nombre de passagers13
Déplacement lège530 kg
Voir la fiche technique du Multimono
Reportage : SailCaledonia, un raid en Ecosse

SailCaledonia Etape 3/5 : Les voiles se gonflent enfin sur le Loch Oich

SailCaledonia Etape 5/5 : Du Loch Ness à la Mer du Nord, fin de la navigation à travers l'Ecosse !