La Goélette l'Endurance, le navire de Shackleton

Sir Ernest Shackleton organisa en 1914 une expédition vers le Pôle Sud. Pour y arriver, il arma la goélette Endurance, un navire conçu pour naviguer dans les glaces, mais qui finira sa carrière broyée par la banquise.

Un navire conçu pour la chasse à l’ours

Lancée le 17 décembre 1912 au Sandefjord en Norvège, L’Endurance, futur navire de Shackleton, est initialement baptisée Polaris. Ce navire fut construit au départ pour assurer des croisières commerciales en région polaire. La principale différence avec les croisières polaires actuelles consistait en la thématique “Chasse à l’ours polaire” pour laquelle le Polaris avait été dessiné.

D’une longueur de 44 m et avec 7,60m au maître bau, c’était une goélette Marconi (3 mâts) de taille moyenne qui sortait pourtant de l’ordinaire.

Shackleton Endurance

Une solidité à toute épreuve...

Construite pour la navigation dans le pack des glaces polaires, L’Endurance avait été construite le plus solidement possible à cette époque. Il était connu comme le navire le plus résistant du monde ! Le charpentier Ole Aanderud Larsen l’a construit entièrement en chêne, choisissant, pour les parties critiques de la charpente, les arbres en fonction de leurs formes afin de les faire correspondre aux pièces de charpente et en optimiser la résistance!

Shackleton Endurance

Une étrave de 1,30 m d’épaisseur

La quille était assemblée avec 4 pièces d’une épaisseur totale de 2m. Les membrures présentaient une épaisseur de 45 à 75cm. L’étrave, composée de 3 pièces, était une pièce délicate et participant grandement à la possibilité de faire route dans la glace. Pour cette raison, elle avait été taillée dans 3 pièces de chêne pour un total de 1,30 m d’épaisseur ! Les planches des bordés étaient taillés dans du chêne Greenheart de plus de 50 cm d’épaisseur, à la flottaison, cintrés à la vapeur.

D’un déplacement de 350 tonneaux, il disposait d’une machine vapeur de 350 CV, lui autorisant une vitesse de 10 Kts.

Shackleton Endurance

Des baleinières qui leur sauvèrent la vie

L'Endurance portait 3 baleinières (canots à double étrave dans le style norvégien) de 7 m de longueur, dont l’une, le James Caird, gréé en ketch de fortune, servira à Shackleton à rallier la Géorgie du Sud pour chercher des secours au terme d’un voyage épique de 800 NM.

Malgré sa construction très robuste, la banquise a brisé l'Endurance prise dans les glaces. En effet, l’Endurance avait été construite pour naviguer dans les glaces et non pas pour y hiverner. Seule la survenue d’un hiver rigoureux avait immobilisé le navire, l'empêchant de rentrer une fois son équipage déposé à terre. L'Endurance coula, totalement broyé par la force de la banquise.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Reportage : Ernest Shackleton

L’incroyable traversée de la chaloupe James Caird

Sir Ernest Shackleton et l'Odyssée de l'Endurance (1914-1917)