Une incroyable danse en apnée avec les cachalots pour Guillaume Néry


L'apnéiste français Guillaume Néry révèle son nouveau (et 8e court-métrage) baptisé "One Breath around the World" (Un souffle autour du monde). Les images sont époustouflantes, notamment l'incroyable scène des cachalots, et la musique idéalement choisie. Embarquez pour 12 minutes de douceur, en apnée, au fond des océans !

Guillaumé Néry est un apnéiste français de 36 ans, double champion du monde. L'homme poisson est capable de descendre à 125 m de profondeur. Mais un accident lors d'une compétition l'a incité à mettre un terme à sa carrière sportive. Ce n'est pas pour autant qu'il a arrêté la plongée et c'est en collaboration avec sa compagne, Julie Gautier, qu'il réalise d'incroyables films de ses escapades sous-marines.

Dans ce nouveau court métrage baptisé "One Breath around the World" (Un souffle autour du monde), on retrouve le plongeur dans les profondeurs sous-marines qu'il affectionne tant, à la découverte de la faune qui l'entoure. Les photos de toutes les scènes sont racontées et expliquées dans un livre édité chez Glénat.

Depuis sa nage sur d'incroyables parois verticales, jusqu'à sa rencontre avec une famille de cachalots, en passant par sa danse au milieu des requins, son escalade de branches ou son sprint à travers une percée de sable blanc au milieu de roches foncées, tout est incroyable ! Les images associées à la musique sont juste magnifiques et encore une fois, on en prend plein les yeux ! On retrouve aussi cette scène filmée à l'envers, où l'on ne sait plus où est la terre, où est le ciel... 

Pour réaliser ce film, 8 mois de tournage ont été nécessaires. Le plongeur a exploré la Méditerranée, le Pacifique, l'île Maurice, les cénotes du Mexique, le lac gelé de Päijänne en Finlande, mais encore une cité engloutie au Japon. Ce n'est autre que sa compagne, Julie Gautier, elle aussi apnéiste, qui filme ses plongées. 

La scène la plus impressionnante reste celle des "monolithes", comme l'a confié l'apnéiste à France Culture. Cette scène où les cachalots sont en chandelle (position de repos).

Encore une fois, on ne peut qu'être impressionné par l'aisance du plongeur, par cette sensation d'apesanteur. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...