Technohull Explorer 40, la croisière sportive et familiale

L'Explorer 40 de Technohull

Le chantier grec Technohull s'est spécialisé depuis quelques années dans la production de semi-rigide ultra rapide. Son nouveau modèle, l'Explorer 40 (12,1 m de long) sera mis à l'eau à l'été 2019. Son programme : la navigation familiale confortable, mais rapide.

L'Explorer 40 est le nouveau modèle du chantier Technohull, installé à Athènes. Avec ses 12,1 m de long, ce sport cruiser au design élégant et contemporain devrait dépasser les 60 nœuds. Il allie donc à la fois performance et confort en mer pour profiter en famille. Le chantier promet également facilité de manœuvre et tenue parfaite en mer. 

L'Explorer 40 est conçu sur la coque brevetée Dynastream, développée il y a 5 ans pour faciliter l'écoulement de l'eau et augmenter la portance. Cette carène au V très profond est équipée de steps et de virures et permet de déjauger dès 12 nœuds. Elle déflecte également les embruns, ce qui lui permet de naviguer au large, même avec de la houle. Les flotteurs sont en hypalon néoprène comme le reste de la gamme.

D'après les premières modélisations, le chantier a estimé une vitesse supérieure à 60 nœuds, avec des propulsions hors-bord comme inboard. Il sera lancé cet avec 2 hors-bords de 350 CH, mais le chantier conseille une propulsion inboard de 880 CH (2 Volvo V6 de 240 CH) pour atteindre la vitesse maximale. Le pack performance reçoit deux moteurs hors-bord de 627 CH (1250 CH au total) de la marque Seven. Avec un réservoir de carburant de 750 L, le chantier annonce une autonomie maximale de 250 milles.

Outre les performances, l'Explorer 40 propose un plan de pont spacieux et confortable, à l'abri des embruns, pour naviguer en sécurité. "Un bateau de croisière idéal pour les familles".

À l'avant, un grand bain de soleil avec un fauteuil profond encastré dans la console permet de se détendre au soleil. La console centrale est moderne, protégée par un grand pare-brise teinté et accueille deux fauteuils de conduite sportive.

Sur l'arrière, le propriétaire a le choix entre un carré en vis-à-vis ou un grand bain de soleil. En option, un hard-top ou un bimini viennent protéger le cockpit. Le cockpit est fermé avec une structure étagée qui donne accès à des plateformes de bain.

Enfin, sous la console centrale, se trouve une cabine avec lit double et cabinet de toilette. Idéal pour servir de rangement ou pour envisager une croisière plus longue avec un coin-bar un réfrigérateur et machine à café.

Comme sur les modèles, il est possible de modifier la disposition de pont, de choisir sa couleur de coque ou de sellerie ou de customiser son bateau en fonction d'un superyacht, dans le cas d'un chase boat.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Thierry Ecalle - 24 Mai 2019
"Avec un réservoir de carburant de 750 L, l'Explorer 40 devrait avoir une autonomie de 250 milles".... Même avec la motorisation la plus faible et à 30 noeuds de moyenne, vous êtes sure de ce qui est annoncé ??? Cdlt
Chloé Torterat - 26 Mai 2019
Bonjour, c'est l'autonomie maximale, j'ai modifié en ce sens.
Ajouter un commentaire...