Pêcher avec un voilier : La technique de la mitraillette

Pêche à la mitraillette © Chloé Torterat

Lorsque l'on navigue à la voile, pour les petits, comme pour les plus grands, la pêche est une des activités simples et amusante à pratiquer. Nous allons voir comment pratiquer la pêche à la mitraillette.

La pêche à la mitraillette

La pêche à la mitraillette consiste à utiliser une ligne de pêche sur laquelle sont fixés des hameçons et des plumes ainsi qu'un plomb, un paravane ou mieux encore une planchette japonaise. Elle se pratique généralement l'été. Avec cette technique de pêche, on va surtout chercher à prendre du maquereau, poisson très présent en Atlantique en période estivale.

En navigation, on utilisera cette technique de pêche qui permet de continuer de faire route tout en pêchant.

La pêche à la traine

La pêche à la traine est LA pêche en voilier. On utilise la vitesse du bateau — de préférence entre 2 et 3 nœuds — pour mettre en mouvement des leurres qui vont attirer les poissons. Dès que la vitesse dépasse 5 nœuds, abandonnez l'idée de pêcher à la traine. À moins de rencontrer un maquereau en forme olympique à tendance suicidaire qui se jetterait de toute sa volonté sur votre hameçon il est peu probable de pêcher à plus de 5 nœuds.

Au large, il en va autrement. Certains poissons comme les bonites, thons, espadons et autres poissons pélagiques peuvent être pêchés jusqu'à 6 ou 7 nœuds.

La technique

On se positionne sur le tableau arrière. On prépare sa ligne de traine en enlevant les hameçons sans accrocher le bout des doigts et on laisse glisser le bas de ligne dans l'eau. Très légers, ces premiers mètres de lignes offriront très peu de résistance, mais attention dès que la planchette japonaise s'enfonce dans l'eau, la traction devient plus importante. Tenez fermement la ligne à ce moment-là.

Déroulez-là petit à petit jusqu'à ce qu'elle soit à bonne distance du sillage de votre bateau (entre 20 et 30 m). Une fois la distance jugée correcte, amarrez fermement au taquet votre ligne de traine.

Vous êtes en action de pêche !

Au cours de la pêche, si un ou plusieurs poissons mordent à l'hameçon, la planchette japonaise doit remonter à la surface vous signalant qu'il est temps de relever votre pêche. Alors, n'oubliez pas de jeter un coup d'œil régulier en arrière.

Par ailleurs, soyez toujours prêt à relever votre ligne pour ne pas accrocher un casier, une quille ou un safran d'un voisin croisant votre route. 

On trouve dans les magasins d'accastillage des lignes toutes prêtes à être utilisées avec la mitraillette de quelques hameçons, le bas de ligne, la planchette japonaise et la tresse enroulée sur un support. Comptez environ 25 € pour ce type de matériel.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Yann Venance - 2 mois
François-Xavier Ricardou - 2 mois
Il ne suffit pas d'avoir du matos, il faut aussi sortir des poissons. Et pour ca la mitraillette marche bien !
François-Xavier Ricardou - 2 mois
5 d'un coup !
Ajouter un commentaire...