Transat Jacques Vabre 2019, victoire du Multi50 Groupe GCA — Mille et un sourires

Gilles Lamiré et Antoine Carpentier © Jean-Marie Liot/Alea

Ce vendredi 8 novembre, à 5 h 49 min 41 s (heure française), Gilles Lamiré et Antoine Carpentier ont remporté la victoire de la Transat Jacques Vabre en Multi50 sur Groupe GCA - Mille et un sourires. Le duo aura mis 11 jours 16 h 34 min et 41 s pour parcourir 4 926 milles à la vitesse moyenne de 17,56 nœuds.

S'il ne tenait pas le rôle du favori, Gilles Lamiré n'avait qu'un objectif sur cette Transat Jacques Vabre 2019, "Gagner !" Avec son coskipper Antoine Carpentier, il a donc réussi à reprendre les rênes de la flotte Multi50 menée dès le départ par Thibaut Vauchel-Camus. Et tout au long de ces derniers jours, il n'a eu de cesse de creuser l'écart avec son poursuivant direct, pour finalement passer la ligne d'arrivée en vainqueur.

Il a pu compter sur la motivation et les fortes compétences marines d'Antoine Carpentier, déjà vainqueur à Salvador de Bahia en Class40 il y a deux ans aux côtés de Maxime Sorel. Mais aussi sur les superbes capacités de son Multi50, l'ex -Crêpes Waouh 3 de son premier nom, un plan VPLP de 2009 au palmarès exceptionnel. Après six ans passés sur le circuit Multi50, celui qui a déjà empoché en solitaire la Transat anglaise en 2016 a troqué son "La French Tech Rennes Saint-Malo, un plan Cabaret/Irens de 2009 pour l'ancien FenêtreA Mix Buffet skippé par Erwan Le Roux, vainqueur de trois Transat Jacques Vabre.

Découvrez, "J'ai testé… / Notre navigation avec Gilles Lamiré sur son trimaran Multi50"

© Jean-Marie Liot/Alea

Après un départ du Havre et un tempo mesuré en Manche, ils ont laissé leurs concurrents filer sans jamais se laisser décrocher. Leur retard maximum a atteint 67 milles le 30 octobre avant d'entrer dans la dorsale anticyclonique au sud de Gibraltar. Profitant d'un décalage un peu trop Est de Solidaires En Peloton - ARSEP qui avait jusque-là réalisé un sans-faute, ils ont fait preuve d'une trajectoire beaucoup plus tendue et économe en milles, sans jamais s'arrêter.

Au coude à coude avec Primonial puis en tête le 1er novembre au sud des Canaries, ils n'ont plus jamais lâché la première place de la flotte. En passant entre les îles São Vicente et Santo Antao au Cap Vert, ils ont profité du bon coup d'accélérateur dans le canal sans subir les dévents de ces îles volcaniques. Le Pot-au-Noir n'a pas été un problème puisqu'il a été passé en 24 heures.

Gilles Lamiré et Antoine Carpentier ont su accélérer quand il le fallait et maintenir ensuite un rythme élevé avec de très belles moyennes dans l'alizé, aidé par leur routeur Christian Dumard.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Transat Jacques Vabre
Toute l'actualité Transat Jacques Vabre

Publié sur Yacht-Club.com

Plus que deux paires en mer

C’était la fête hier soir au Terminal Nautico de Salvador de Bahia. Comme cela avait eu lieu pour les Multi50 et IMOCA... - Lire la suite

Sans transition, quelques jours seulement après sa très belle performance en double, accompagné d'Antoine Koch dans la Transat Jacques Vabre, Thomas Ruyant... - Lire la suite

Charlie Dalin et APIVIA ont entamé vers 23h (heure française) ce mercredi le convoyage de retour du Brésil, direction les Açores. Cinq jours après sa victoire... - Lire la suite