Alex Thomson et l'IMOCA Hugo Boss en sécurité au Cap-Vert

Neal McDonald et Alex Thomson

Ce vendredi 8 novembre 2019, peu après 8 h du matin, Alex Thomson et Neal McDonald ont rejoint les îles du Cap Vert sur leur IMOCA Hugo Boss, délesté de sa quille.

Le 4 novembre dernier, Alex Thomson annonçait son retrait de la Transat Jacques Vabre 2019. Le skipper anglo-saxon et son coskipper avaient violemment heurté un OFNI la veille, ce qui avait fortement endommagé leur quille. Essayant de la préserver en la stabilisant, ils avaient finalement décidé de la larguer, celle-ci compromettant l'intégrité du bateau.

Les deux navigateurs — en accord avec leur équipe à terre, basée à Gosport sur la côte sud de la Grande-Bretagne — avaient décidé de mettre le cap sur le Cap Vert. C'est ainsi qu'ils ont parcouru, sans quille, 400 milles pour rejoindre les îles africaines. 

En arrivant au port, ils ont été rejoints par des membres de leur équipe technique à Sao Vincente, au Cap-Vert, pour amarrer le bateau en toute sécurité au port

À son arrivée, Thomson a déclaré : "C'était une expérience assez effrayante pour nous deux et nous sommes très heureux d'être sur la terre ferme en toute sécurité avec l'équipe. Désormais, les prochaines étapes consistent à sortir le bateau de l'eau afin de procéder à une évaluation approfondie des dégâts.

Nous ramènerons ensuite le bateau au Royaume-Uni pour commencer les travaux de réparation nécessaires, dans le but de le remettre à l'eau le plus rapidement possible.
 
C'est bien sûr un échec, mais l'équipe fera tout ce qui est en son pouvoir pour avancer rapidement. En ce qui concerne notre objectif de gagner le Vendée Globe en 2020-2021 ? Rien ne change. Cela reste le seul objectif de notre équipe."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
jef bayonne - 2 mois
very sorry & bad luke....f...
Ajouter un commentaire...