Les 8 conseils qui feront de vous un bon équipier en croisière

Parfois l'on embarque avec des gens que l'on connait et parfois pas. Mais dans tous les cas, il est important de respecter certaines règles et d'avoir un bon état d'esprit pour que cette cohabitation — parfois longue — se déroule pour le mieux.

Lors d'une croisière — et d'autant plus lors d'une longue croisière, comme une transatlantique par exemple — il est bon que le skipper et ses équipiers soient sur la même longueur d'onde. En effet, ils vont être amenés à naviguer ensemble, mais aussi à vivre ensemble. Généralement, une transat dure au moins 3 semaines, et il vaut mieux bien s'entendre, autant sur la manière de naviguer, que sur la manière de vivre à bord, surtout dans un espace confiné.

Il n'est pas évident de prévoir à l'avance si tout le monde s'entendra bien. On a d'ailleurs déjà vu de très bons amis se brouiller à tout jamais lors d'une longue traversée, ou au contraire, naitre de belles amitiés entre des équipiers qui ne se connaissaient presque pas avant le départ.

 

Être de bonne compagnie

Être de bonne compagnie, c'est être aimable, serviable — mais pas esclave – enthousiaste — mais pas excité — à l'écoute et bienveillant. Pas la peine d'aborder des sujets fâcheux ou de donner son avis à tout point de vue avec des personnes que l'on ne connait pas bien.

Même si chacun à ses humeurs, rappelez-vous qu'il n'est pas agréable d'être coincé avec quelqu'un qui passe son temps à râler ou renfermé sur soi-même.

 

Soyez volontaire et accommodant

N'hésitez pas exprimer vos avis et envies, mais rappelez-vous que la décision finale appartient au skipper. Certains membres d'équipage n'ont de cesse de défier le skipper ou de le remettre en question sur ses choix en le sanctionnant d'un "Je te l'avais bien dit…".

 

L'honnêteté

Lorsque l'on navigue en équipage, surtout avec des personnes que l'on ne connait pas, il ne sert à rien de se vanter et de s'inventer des compétences ou de l'expérience. Une fois en mer, vous serez pris au dépourvu devant vos mensonges.

Avant de partir, il est important de déterminer ce que vous attendez de ce voyage, ce que vous souhaiteriez faire à bord et apprendre. Informez les autres équipiers et votre skipper de vos besoins en sommeil, de votre résistance au mal de mer, de ce que vous aimez manger et de la quantité dont vous aurez besoin… Ces informations permettront de mieux organiser les quarts et le rythme de navigation.

Rangez !

Lorsqu'on l'on est à bord d'un bateau, dans un espace confiné, il est important de bien ranger ses affaires et d'éviter de s'étaler. À la fois pour les autres, mais aussi pour soi. Ce sera plus facile de retrouver ses affaires, mais aussi les équipements du bateau en les rangeant à sa place.

Repérez également où se trouvent les affaires/équipements dont vous aurez besoin notamment pour les navigations de nuit. Ce sera toujours plus sympa de ne pas réveiller vos coéquipiers en leur pointant votre frontale en pleine tête ! Sur le pont, apprenez à quoi sert chaque bout, pour éviter justement d'avoir à jouer de la lumière sans arrêt. Privilégiez l'utilisation des lumières rouges, moins agressives pour la vision nocturne.

Le vivre ensemble

Sur une longue croisière, la navigation n'est pas le seul élément à prendre en compte. Il faut savoir vivre ensemble et s'entendre, et cela commence se passe tout autant en cuisine et dans le carré que dans les manœuvres et la route à suivre. Normalement, il y aura une répartition des rôles naturelle, parce que certains se sentiront mieux à préparer les repas qu'à régler les voiles sur le pont.

Et n'oubliez pas que chaque rôle à bord à son importance, il n'y a pas de poste plus ridicule qu'un autre. Il serait dommage de refuser quelqu'un à bord à cause de son manque d'expérience, celui-ci pourrait vous apporter quelques talents cachés.

Oubliez les écrans !

Lors des quarts de nuit, profitez-en pour discuter avec votre coéquipier. Loin des écrans d'ordinateur et de téléphone, vous avez désormais le temps de parler. Les gens sont intéressants et vous pourriez bien apprendre des choses en interrogeant l'équipage.

Être tolérant

Bien que nous puissions tous être fatigués ou de mauvaise humeur par moment, il faut être tolérant vis-à-vis des autres. Répondre sous le coup de la colère pourra susciter beaucoup d'incompréhension ou de frustration. Mieux vaudra garder pour soi ses réflexions et laisser un peu d'eau couler sous les ponts avant d'agresser les autres.

Si vous êtes vraiment chagriné, vous en parlerez un peu plus tard à tête reposée.

Respectez les règles du bord

Chaque propriétaire ou skippers établit des règles à bord de son bateau et il faudra en tenir compte. Si vous devez porter des chaussures spécialement dédiées au bateau ou ne faire entrer aucun ciré mouillé à l'intérieur, respectez ça.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...