Les Comptoirs de la mer, une franchise en plein essor

Les Comptoirs de la mer, aujourd'hui au nombre de 58 entités en France, on sut s'adapter et se développer pour rebondir face à la crise. Avec une offre diversifiée de produits, ils séduisent de nombreux consommateurs.

Ce mardi 24 juin se tenait à Saint-Malo l'assemblée annuelle de la Coopération Maritime qui en profitait pour inaugurer un nouveau magasin. La Coopération est une association qui fédère l'essentiel des structures coopératives de la pêche artisanale, soit 1 700 salariés. S'il y a bien une de ses filiales qui marche, c'est les Comptoirs de la mer. Avec 200 millions d'euros de chiffre d'affaires il représente "près de la moitié de nos ressources" explique Philippe Mérabet, président de la coopération depuis 2007.

Rassembler les produits de la mer sous une enseigne commune

Ces coopératives ont longtemps travaillé en milieu fermé. En fonction depuis plus de cent ans, ce sont les pêcheurs qui faisaient marcher les boutiques d'approvisionnement nécessaires à leur activité. Mais depuis quinze ans, la pêche française a perdu plus de la moitié de ses effectifs. Alors que certaines coopératives ont fermé, d'autres se sont regroupées et ont ré-ouvert. "Le mouvement a commencé dans les années soixante-dix. Au début, les matelots n'étaient pas ravis de voir le grand public s'approvisionner chez eux" développe Philippe Mérabet. Cependant devant le succès, les mentalités ont vite changé. "Aujourd’hui, 60 % de nos ventes, hors carburant, sont réalisées auprès du grand public". 

Proposer une offre variée pour diversifier sa clientèle

En diversifiant sa clientèle et en créant les Comptoirs de la mer ainsi qu'une centrale d'achat (Cecomer), la Coopération maritime a varié son offre. "Les textiles représentent 40 % de nos ventes. Les Tricots Saint-James sont nos plus gros fournisseurs. Suivis par Cotten et Armor Lux...". L'alimentaire, avec les terrines de la mer, sont également en augmentation. Ainsi que pour le rayon pêche et loisir. Pour la décoration, c'est variable, "c'est un peu plus compliqué, il y a des effets de mode d'une année sur l'autre".

Une association en pleine progression

Avec 58 implantations sur la façade atlantique et la Manche, les Comptoirs de la mer sont en constante progression. "Cette année, deux nouveaux magasins ouvrent à Saint-Malo et Lannion. Celui de Saint Guénolé déménage et s'agrandit." Des boutiques pourraient également voir le jour sur le bassin méditerranéen, dans les villes de Sète et du Grau-du-Roi. "Sans cette diversification, les coopératives n'auraient pas pu continuer à fournir les professionnels", clôture le président de la coopération.

D'ailleurs, Erwan Tabarly, concurrent de la Solitaire du Figaro arbore fièrement le logo des Comptoirs sur la voile de son bateau. Signe que la coopérative à toute reconnaissance dans le monde du nautisme.

Plus d'articles sur les chaînes :

Ille-et-Vilaine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...