Les Extreme Sailing Series passent aux bateaux volants


La tendance du foil continue de se décliner puisque ce sont désormais les Extreme Sailing Series qui se courront sur des bateaux volants. Il en était question depuis un moment, mais c'est désormais confirmé, les GC32 remplaceront l'actuelle flotte des Extreme 40 pour la saison 2016.

2016 marquera la dixième année d'existence des Extreme Sailing Series - premier circuit au monde de régates en stade. Et pour cette date anniversaire, un gros changement se passera sur l'eau. En effet, désormais les équipages courront sur des catamarans GC32. Ainsi, ils pourront désormais voler sur l'eau, sur chacune des étapes du circuit, aux quatre coins du monde. Saint-Petersbourg, Cardiff ou encore Sydney sont d'ores et déjà au programme.

Les GC32 sont des multicoques à foils ultras légers capables d'atteindre des vitesses proches de 40 nœuds (74 km/h). À grande vitesse, ils décollent au-dessus de l'eau et donnent l'impression de voler. Ce changement permettra également de revoir le format de la régate. Celui-ci inclura désormais des épreuves pro-am sur des parcours réduits et des épreuves sur plan d'eau ouvert quand la configuration des villes étapes le permettra. Pour autant, le concept d'origine des Régates en Stade, imaginé en 2007 par OC Sport ne changera pas.

Ce passage aux GC32 à partir de 2016 fait partie d'un engagement à long terme entre OC Sport et The Great Cup BV (constructeurs du GC32) comme l'explique Laurent Lenne, président de la société à l'origine des GC32 : "Notre objectif commun est de développer les GC32 pour en faire une classe mondiale et accessible aussi bien aux équipes professionnelles de tous niveaux qu’aux propriétaires privés qui souhaitent faire l'expérience d'un bateau à foils ultrarapide. La puissante plateforme marketing des Extreme Sailing Series nous permettra d'atteindre cet objectif. The Great Cup et OC Sport ont conscience des besoins différents de chaque type d'équipe et nous travaillerons ensemble pour y répondre du mieux possible sans qu'il soit forcément nécessaire de proposer un package unique."

Le développement du GC32 va également permettre d'élargir le marché des bateaux à foils, afin de le rendre plus dynamique. D'autre part, OC Sport et The Great Cup travaillent également au lancement d'un Championnat du monde annuel de GC32, accessibles à tous les bateaux existants.

Andy Tourell, directeur des Extreme Sailing Series explique : "Le plan à moyen terme est d'organiser des circuits de GC32 sur les différents continents destinés aux équipes professionnelles et aux propriétaires privés, qui pourront ensuite accéder au circuit mondial des Extreme Sailing Series. C'est une période très intéressante pour les Extreme Sailing Series et les GC32. Nous avons toujours cherché des façons d'innover dans notre sport et une fois de plus, nous ouvrons de nouvelles portes dans le milieu de la voile, à la fois par le développement d'une pyramide sportive mondiale et en faisant régater ces bateaux à foils en flotte sur nos parcours en stade nautique, ce qui constitue une première. OC Sport continuera de travailler avec les équipes et nos partenaires pour garantir le succès à long terme des Extreme Sailing Series, en portant notamment nos efforts sur la recherche et le développement. Les années à venir s'annoncent passionnantes pour notre sport, que ce soit pour les marins, pour les équipes, pour les sponsors, pour les chantiers de construction que pour nous en tant qu'organisateurs d'événements."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...