Quel planning pour Groupama Team France ?

Les règles de course de la Coupe America sont très strictes. Elles ont été dictées en vue de limiter les budgets dépensés afin d'ouvrir la course à des financements plus limités. C'est le cas de l'équipe Groupama Team France qui se réjouit de ces nouvelles règles.

Si l'on voit actuellement naviguer un AC45 sous les couleurs de Groupama Team France, ce sont 2 autres bateaux qui serviront pour réellement se préparer à la coupe de l'America.

La coupe sera courue sur des catamarans de 50 pieds : les AC 50. Ces bateaux ne sont pas autorisés à naviguer avant le 26 décembre 2016. En amont, les équipes ont le choix de construire un (ou plusieurs) AC 45 "Turbo" avec tout de même la limite de 150 jours de navigation avec ces machines.

Ce bateau laboratoire qui va servir aux entrainements (et qui coute environ 500 000 €) sera constitué à 90% de pièces qui seront installées sur l'AC 50 final. Ainsi l'aile rigide, les foils et le safran seront ceux utilisés sur la coupe. Seules les coques seront différentes. L'AC 45 Turbo de Groupama Team France est actuellement en construction. La mise à l'eau est prévue fin juin 2016 pour effectuer ses 150 jours de navigation pendant les mois d'été (jusqu'à fin septembre environ). Ce bateau qui servira de laboratoire va voir tester jusqu'à 8 jeux de foils différents (le maxi autorisé par la coupe).

Actuellement les coques sont en fabrication chez Multiplast, les bras de liaison sont en cours de réalisation chez Décision, l'aile est fabriquée en Nouvelle Zéland chez Core Builder (réception prévue fin mars). À Multiplast la réalisation des appendices en collaboration avec des membres de l’équipe Groupama Team France.

Franck Cammas veut renaviguer fin février !

Dans le même temps, Franck Cammas est en pleine rééducation. Grièvement blessé au pied le 30 novembre 2015 lors d’un entrainement en baie de Quiberon, il a quitté son plâtre le 12 janvier 2016. Il poursuit actuellement une rééducation intensive au centre de Kerpape à Ploemeur.

Franck Cammas : " Je suis heureux de retrouver progressivement mon autonomie. Chaque jour qui passe me rapproche de celui où je vais remettre le pied sur un bateau. C’est très motivant. En attendant, je ne perds pas mon temps ! Mon quotidien est chargé avec environ 4 à 5 heures à Kerpape selon les jours et ensuite 1 heure dans l’Alter-G à la Thalasso de Quiberon. Entre les deux, je cale des réunions avec mes équipes à la base de Lorient. C’est riche et intense. C’est sans doute ce mouvement permanent qui m’a permis de digérer rapidement le choc et de transformer en positif mon accident. Mais il est temps que je reprenne la mer et que je lâche mes gars… Il paraît que je suis trop sur leur dos (rires)."

Si Franck ne naviguera pas à Oman lors du 1er Act des Louis Vuitton America’s Cup World Series, il sera bel et bien auprès de son équipe pour les encourager. En revanche, il sera à bord de l’AC45 Series lors de la semaine d’entrainements qui se tiendra à Mascat du lundi 29 février au vendredi 4 mars.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...