Comment soigner les piqûres de méduses ?

Nager avec les méduses

Bien souvent, les piqûres de méduses sont inoffensives, mais vraiment douloureuses. Alors, comment faire passer la douleur ? Voici quelques méthodes et si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à les partager avec nous.

Sur les côtes françaises, on trouve principalement trois espèces de méduses :

  • La méduse Aurélia dans la Manche
  • La Rhizostoma sur l'Atlantique
  • La Pelagia Noctiluca en méditerranée

Bien que douloureuse – particulièrement celle de la Pelagia Noctiluca qui est très urticante - leur piqure n'est pas mortelle. La méduse pique avec ses tentacules, qui contiennent des filaments urticants. Passagère, elle n'en est pas moins violente et provoque une grosse brulure, assimilable à une décharge électrique. Après la piqure apparaissent des lésions cutanées, rougeurs, gonflements qui mettent plusieurs jours à disparaitre.

Dans certains cas, très rares (notamment en cas d'allergie), la piqure peut provoquer des maux de tête, des vomissements, des malaises, des gênes respiratoires, voir même un œdème de Quincke et/ou choc anaphylactique.

Piqûre de méduse © Irina Nekrasova

Il existe plusieurs méthodes pour faire passer la douleur dont voici la liste ci-dessous :

À FAIRE

Rincer à l'eau de mer

Rincer votre blessure à l'eau de mer en frottant doucement pour essayer de détacher les filaments restés accrochés. Privilégiez de l'eau chaude si possible ou sinon optez pour du sérum physiologique. En cas de piqure au visage ou au torse, rincez immédiatement les yeux avec du sérum physiologique et consultez un médecin.

Frotter avec du sable

Après avoir rincé la blessure, frotter avec du sable permet de retirer les filaments. On peut aussi recouvrir la plaie avec du sable et le laisser sécher, puis le retirer à l'aide d'un carton pour retirer le reste de cellule urticante avant de rincer de nouveau la plaie. La méthode marche également avec de la farine ou de la mousse à raser.

Retirez les filaments restant avec une pince à épiler ou avec vos mains munies de gants.

Appliquer de la crème

La piqure de méduse se soigne de la même manière qu'une brulure, ainsi, privilégiez les corps gras, après avoir bien rincé la plaie. La Biafine permettra d'apaiser une brulure légère, la pommade corticoïde soignera les plaques plus importantes grâce à leur effet anti-inflammatoire. Enfin, la vaseline permettra de faire disparaitre la cloque formée par la brulure.

Appliquer de l'huile de lavande

L'huile de lavande est connue pour sa capacité à calmer les piqures de moustiques, mais également celles des méduses. Après avoir rincé la blessure, appliquez 1 à 2 gouttes d'huile essentielle de lavande et renouvelez 3 à 4 fois pendant la demi-heure qui suit.

Prendre un antihistaminique

En cas d'allergie – par exemple si vous n'arrêtez pas de vous gratter –, prenez un antihistaminique. Si vous n'en possédez pas, rendez-vous en pharmacie qui vous fournira un remède.

ATTENTION !

Les "recettes de grand-mère" qui consiste à utiliser de l'urine ou du vinaigre sur la piqure sont à utiliser avec parcimonie. En effet, l'urine peut surinfecter la plaie tandis que le vinaigre peut activer des cellules urticantes plutôt que d'apaiser la douleur. Pourtant, l'application de vinaigre blanc peut être bénéfique pour certaines espèces de méduses comme la Pelagia noctiluca, que l'on retrouve en méditerranée.

À NE PAS FAIRE

  • Évitez l'eau claire qui augmentera l'effet urticant de la piqure en faisant éclater les cellules urticantes non percées.
  • Ne bougez pas la partie du corps qui a été piquée
  • Ne frottez pas
  • Ne cherchez pas à inciser la plaie
  • N'aspirez pas le venin avec la bouche
  • Ne mettez pas d'alcool
Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
André Ghislain - 12 Juillet 2016
Sur la côte tunisienne, nous avons utilisé avec succès l'application d'une 1/2 tomate fraîche pour calmer des piqures de méduses de ma petite fille. La douleur a disparu immédiatement, le soir nous avons appliqué une crème anti-brûlure par précaution.
Ajouter un commentaire...
Reportage : Les méduses

Repérez les mouillages infestés de méduses !