Tonic 23 : le plus gros des transportables

Jeanneau Tonic 23

Comment bien choisir son voilier d'occasion ? Cette semaine le Tonic 23 qui est le premier "gros" transportable à faire la part belle aux aménagements. Un "moins de 7 m" avec 6 couchages.

  • A partir de 6 000 euros.
  • 899 exemplaires de 1985 à 1991

Présenté il y a 30 ans, le Tonic 23 faisait valoir bien avant l’heure de nombreux arguments dans la catégorie des moins de sept mètres : transportable - avec un gros véhicule tracteur tout de même - il abrite tout de même une cabine double arrière, un cabinet de toilettes séparé et une hauteur sous barrots de 1,70 m. La silhouette s’en ressent un peu, mais on a fait bien pire depuis !

Jeanneau Tonic 23

Trois grands hublots éclairent le carré susceptible de recevoir cinq personnes dans un niveau de confort digne d’une plus grande unité.

Le plan de pont est fonctionnel et bien pensé mais la carène est sensible au tangage.

Jeanneau Tonic 23

Le diagnostic de Bateaux.com

Précurseur, le Tonic 23 est l’une des premières unités de série à privilégier clairement le confort et le volume des aménagements. Une tendance qui perdure encore aujourd’hui… Solide et bien construit, le 23 ne réserve pas de mauvaises surprises. Seuls le moteur hors-bord, les voiles et l’accastillage peuvent être à remplacer.

Jeanneau Tonic 23

 

Les deux versions proposées, quillard et dériveur, ne luttent pas à armes égales sur l’eau, en particulier au près par petit temps (avantage quillard !). Echouage facile ou bon cap au près, à vous de choisir !

Jeanneau Tonic 23

« Toujours prêt sur sa remorque pour partir instantanément, le Tonic 23 s’adapte aux différents styles de navigation que l’on aime. »

Publicité Jeanneau

 

Les avantages

  • Volume et confort exceptionnels pour un moins de 7 m
  • Vue panoramique depuis l’intérieur
  • Cabine arrière

 

Les inconvénients

  • Silhouette un peu lourde
  • Traînée du moteur en puits
  • Nonchalant par petit temps
  •  

Mais que lui manque-t-il ?

Un design plus moderne et une plate-forme arrière.

 

L’équivalent aujourd’hui ?

Le Maxus 24 EVO, décliné en dériveur intégral et biquille joue dans la même catégorie : transportable tout confort !

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Tonic 23, la fiche technique

MarqueJeanneau
ArchitectePhilippe Harlé
Longueur hors-tout7.30 m
Longueur de coque6.90
Largeur2.50 m
Tirant d'eau1.12 m
Déplacement lège1 300 kg
Surface de voilure au près29 m2
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique du Tonic 23