MENUBateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer
SE CONNECTER

Sébastien Josse volera à bord de Gitana 17, un maxi trimaran de 32 m

Avant de le découvrir en vrai en juillet 2017, l'équipe Gitana a dévoilé les premiers visuels de son nouveau maxi-trimaran Gitana 17. Ce 10e bateau de l'écurie de course au large permettra à Sébastien Josse, son skipper, d'entrer dans la classe restreinte des Ultimes. Découverte de cette œuvre technologique et artistique volante dessinée par Guillaume Verdier, en collaboration avec le bureau Gitana et sublimée par l'artiste Cleon Peterson.

Le nouveau Maxi Edmond de Rothschild
Le

Un nouvel Ultime au pays des Ultimes

Après plus de 20 mois de construction, le Maxi Edmond de Rothschild – Gitana 17 de son nom de baptême – verra le jour à Vannes, sur les rives du Golfe du Morbihan (Bretagne) en juillet 2017. Après son abandon dans le Vendée Globe 2016-2017, alors qu'il figurait parmi les favoris, Sébastien Josse, a donc pu rapidement tourner la page pour se concentrer sur son nouveau bateau.

Ce maxi-trimaran de 32 m de long et 23 m de large viendra intégrer la classe restreinte des "Ultimes", aux côtés de Sodebo Ultim' (Thomas Coville qui se fait actuellement construire un nouveau trimaran pour 2019), Macif (François Gabart), Idec Sport (Francis Joyon) et du Maxi Solo Banque Populaire IX (Armel le Cléac'h), encore en chantier.

Un géant capable de voler

Dessiné par l'architecte Guillaume Verdier et son équipe, en collaboration avec le bureau d'études Gitana, ce maxi-trimaran sera à la croisée des chemins entre un bateau archimédien et une unité volante. Avec ce nouveau bateau, l'équipe Gitana compte bien développer le premier maxi-multicoque de course au large volant.

Pour créer ce géant de 32 m, Gitana Team s'est clairement inspiré de Gitana 15, un ex-Mod70, capable de voler après deux ans de travail. En résulte un trimaran architecturalement différèrent des autres, avec des formes agressives, très en U, présentant des carènes résolument planantes, agressives et novatrices, bien éloignées de celles connues sur les multicoques océaniques actuels. La forme des flotteurs et de la coque a été dessinée pour pouvoir voler.

Il sera ainsi doté des dernières avancées architecturales et techniques en termes d’appendices, avec des safrans en T et des foils en L. Il faudra attendre encore un peu pour en savoir plus sur ces appendices "secrets" qui feront voler le bateau. L'aérodynamisme de la plateforme a été particulièrement soigné. Les formes des bras de liaison notamment, sont là pour en témoigner, tout comme l'intégration de la cellule de vie/cockpit entre les deux bras. Ce qu'on sait déjà, c'est que le Maxi Edmond de Rothschild pourra atteindre facilement les 40 nœuds, sans même voler.

Gitana 17 a été imaginé, développé et construit plus spécialement pour des navigations en solitaire, mais sera également parfaitement taillé pour les grands records en équipage.

Dans le grand bain dès novembre 2017

Sa première course sur Gitana 17, Sébastien Josse, skipper de l'écurie Gitana depuis 2011, la courra sur la Transat Jacques Vabre entre Le Havre et Salvador de Bahia, au Brésil. Il sera accompagné de du navigateur Thomas Rouxel, issu de la classe Figaro. Suivront ensuite la Route du Rhum 2018 et un tour du monde en solitaire dès l’automne 2019.

Une œuvre d'art volante

Selon une œuvre originale conçue spécifiquement pour ce projet par Cleon Peterson, la décoration du Maxi Edmond de Rothschild a été réalisée par le fidèle designer du Gitana Team, Jean-Baptiste Epron ; c'est une création engagée qui est en parfaite harmonie avec le caractère et les lignes racées de ce "géant" de nouvelle génération.

Le Maxi Edmond de Rotschild en chiffres

Début de construction : octobre 2015

Mise à l'eau : Juillet 2017

20 mois de construction

+ 170 000 heures de travail, dont 35 000 heures d'études

+ /- 40 personnes en moyenne sur 20 mois

Nom de course : Maxi Edmond de Rothschild

Nom de baptême : Gitana 17

Longueur : 32 m

Largeur : 23 m

Poids : 15,5 tonnes

Tirant d'air : 37 m

Energie : moteur diesel avec génératrice, éoliennes

Voiles : North Sails en 3D

Surface de voilure max. au portant : 650 m2

Surface de voilure max. au près : 450 m2

Nombre d'appendices : 6

Types d'appendices : safrans de flotteurs en T (2), foils en L (2), dérive coque centrale (1), safran de coque centrale en T (1)

Architectes : Team Verdier / Bureau d'études Gitana

Constructeurs : Multiplast (plateforme) / Lorima (mât) / Persico (casquette)

Fournisseurs : C3 Technologies, Heol Composites, Harken, Pixel sur Mer

Décoration : Réalisation de Jean-Baptiste Epron selon une oeuvre originale conçue spécifiquement pour ce projet par l'artiste Cleon Peterson.

Mise à l'eau : Juillet 2017

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Goeken Gérard 07 Avril 2017
Vivement juillet 2017 pour découvrir ce nouveau trimaran volant, une vraie bête de course, une machine à records. PS L'hydroptère d'Alain Thébaud avait volé en octobre 1994

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO