Pourquoi chaque X-Yachts est un voilier unique ?

Un X-Yachts n'est pas un bateau comme les autres. Depuis son dessin jusqu'aux détails de sa construction, ces voiliers sont pensés pour le plaisir de la navigation. Naviguer sur un X offre une expérience étonnante. Descriptif de ce qui ont font des bateaux singuliers.

L'architecture navale est un savant dosage entre le confort de navigation et celui d'habitabilité. Face à leur planche à dessin, l'architecte a deux façons de concevoir un bateau :

  • Soit il cherche du volume pour l'habitabilité et pour faciliter la vie à bord en faisant une impasse sur la notion de performance à la voile
  • Soit il cherche à réaliser un voilier conçu en tant que "moyen de transport efficace"

C'est ce deuxième choix que suit depuis toujours le chantier X-Yachts

X-Yachts

Comment réaliser un voilier performant ?

Un dessin de bateau est un ensemble de choix, de compromis. X-Yachts est intransigeant sur quatre points incontournables déterminant un bon bateau :

  • L'équilibre des lignes d'eau
  • La raideur à la toile
  • Le centrage des poids
  • La qualité de construction
X-Yachts

Des lignes d'eau équilibrée même à la gîte

L'équilibre des lignes d'eau en évitant qu'elles ne se déforment à la gîte laisse le bateau dans son axe de carène. Avec ce dessin, le bateau n'est ni ardent ni mou à la barre. Chez X-Yachts, il y a 3 types de dessins de carène : un pour la gamme Xp (Performance) et un pour la gamme Xc (Cruising) etle 3e pour la gamme X.

Les Xp sont prévus pour une navigation avec un équipage dont sa position sur le bateau modifie la gîte et l'assiette du voilier. Sur les carènes Xp, les entrées d'eau sont fines à l'avant pour offrir un excellent passage au près. En revanche, ce type de carène demande de déplacer le poids vers l'arrière au portant. Cela est possible en déplaçant l'équipage.

Les Xc naviguent en équipage réduit. La carène prend la forme d'une flute de champagne. Des formes rondes qui autorisent d'emporter plus de poids (pour la grande croisière) et qui tolèrent la surcharge. Ces carènes apportent aussi un passage très doux dans la mer, le but recherché en croisière.

La gamme X est un compromis entre les deux. Issue de la gamme Xp, elle offre plus de volume dans le tiers avant que celle-ci. Ce volume permet de s'affranchir de la position de l'équipage, l'étrave ne s'enfonce pas au portant sous gennaker, un léger bouchain dans la moitié arrière augmente également la stabilité au portant : le bateau se trouve sur des rails. Ces évolutions dictées par un programme de croisière rapide en équipage réduit ont également comme effet d'offrir plus de volume dans la cabine avant comme dans les cabines arrières.

X-Yachts

Un bateau raide pour supporter de la toile

La raideur à la toile avec un rapport de lest fort (50% du poids du voilier est regroupé dans le bulbe de la quille) et un centre de gravité bas autorisent à porter de la toile plus longtemps quand le vent monte. Le voilier est plus performant et cela fatigue moins l'équipage qui aura moins de manœuvres à effectuer.

Les technologies modernes de matériaux apportent une réponse à cette question. Sur les X-Yachts, la coque est construite en sandwich mousse avec de la résine époxy (plus légère que le polyester, par exemple sur un voilier de 43 pieds, le gain de poids est de 250 kg). La technique de fabrication par infusion offre aussi une maîtrise du poids par la quantité et la répartition de la résine.

X-Yachts fait aussi le choix d'un bulbe en bas de quille toujours en vue de placer le poids au plus bas. Le voile de quille est en acier ou en fonte, et le bulbe est en plomb. Le chantier ne cherche pas à réaliser le bateau le plus léger, car les bateaux légers ne sont pas confortables. Pour conserver un bon passage au près dans la mer sans trop taper dans les vagues en passant avec l'inertie du bateau, mieux vaut un bateau lourd.

X-Yachts

Les poids au centre du voilier

Le centrage des poids limite le tangage et offre un meilleur passage dans la vague.

Tous les poids des X-Yachts sont centrés autour du mât au niveau du carré du voilier. C'est la position idéale pour offrir un bon comportement au bateau. Ainsi les réservoirs d'eau et les batteries se trouvent sous les banquettes du carré. En contrepartie, cela grève un peu les rangements, une notion qui se ressent surtout sur les modèles en dessous de 45 pieds.

X-Yachts

Une qualité de construction exemplaire

Regardez de près une coque de voilier de grande série. Collez l'œil contre la coque. Réalisée en infusion, le gelcoat laisse apparaître la trame des tissus utilisés en dessous. C'est pour l'éviter que X-Yachts passe 2 couches de gelcoat avant de commencer à draper ses coques avec 2 à 5 couches de tissus mat (non projeté contrairement aux chantiers de grande série) qui permettent de masquer la trame des tissus structurels.

X-Yachts

De la même façon, les bandes de décoration colorées ne sont ni en peinture ni en adhésifs ajoutés après le démoulage : les bandes sont réalisées avec un gelcoat coloré directement dans le moule. Évidemment, ce type de réalisation demande de la main-d'œuvre pour le masquage entre chaque couche.

X-Yachts

L'aspect final d'une coque de X-Yachts est digne d'une carrosserie de voiture. Le fini est exceptionnel et il dure dans le temps. Mais ceci a obligatoirement un coût, car la construction d'une coque mobilise le moule pendant 10 jours. La concurrence ne laisse chaque coque qu'environ 48h dans le moule avant le libérer pour la suivante…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
A lire aussi sur Bateaux.com