Naviguer sans se ruiner : le BDA (ou le Bateau Des Autres)

Naviguer sur le BDA - Bateau des Autres - se présente comme la solution la plus accessible et la plus économique pour un tour sur l'eau. Que l'on soit novice, amateur ou qualifié, que l'on souhaite naviguer à la journée, faire une régate ou encore partir pour une longue durée… De nombreuses solutions existent et se pratiquent toutes sur le bateau des autres, que ce soit entre amis, entre connaissances ou avec de vrais inconnus… Tout dépend de vos envies, mais ici, il faudra faire jouer son relationnel !

Le BDA ? Quel est cet acronyme étrange, pourtant bien connu dans le monde de la voile ? Le BDA, ce n'est rien d'autre que le Bateau des Autres. Tout le monde n'a pas la chance de posséder un bateau, ni sa fameuse place de port (que l'on attend parfois de nombreuses années…) ni même de vivre au bord de la mer pour naviguer quand bon nous semble…

Il existe plusieurs solutions pour pouvoir naviguer sur un voilier qui n'est pas le sien, que l'on sache naviguer ou non. Dans les deux cas, il faut faire jouer son relationnel, contrairement à la Bourse des équipiers, où les équipiers ne se connaissent pas forcément.

Naviguer sur le bateau d'amis

Cette solution s'avère quand même la plus simple. Vous avez la chance d'avoir dans votre cercle d'amis des propriétaires de bateaux, prêts à vous inviter à bord pour une navigation entre potes. L'occasion de découvrir comment ça fonctionne pour ceux qui ne connaissent pas ou de pratiquer pour ceux qui pratiquent.

À vous de voir si vous partez pour une journée, pour une régate ou pour une plus longue croisière (tout dépend de votre temps, de votre embarcation et de votre arrangement, après tout ce sont vos amis !).

Pour ceux qui n'ont pas d'amis plaisanciers, il existe néanmoins d'autres solutions.

Naviguer sur le bateau d'une connaissance

Le monde de la plaisance est avant tout un monde de partage… Partager ses connaissances, partager son bateau, partager sa passion… Les propriétaires ont souvent du mal à constituer un équipage et ne vont pas forcément faire une bourse des équipiers. Ils vont s'adresser à leur cercle d'amis ou à des connaissances…

Vous avez croisé lors d'une balade sur les pontons un propriétaire, navigateur chevronné qui vous a invité à bord pour une balade en mer… Au bar, sur une plage, lors d'une balade et même dans l'avion… Vous pouvez rencontrer un plaisancier en recherche d'un membre d'équipage supplémentaire.

À vous de fixer avec le propriétaire une éventuelle participation aux frais (caisse de bord) de nourriture, de carburant, de place de port, etc.… Et s'il cherche un équipier plutôt qualifié ou marin d'eau douce. Tout dépendra de ce qu'il souhaite faire : petite croisière, sortie à la journée, régate, etc.

Le bateau-stop

Le bateau-stop consiste à trouver un bateau pour profiter d'une navigation bien souvent au long cours. Pour trouver l'embarquement adéquat et la destination que l'on souhaite, il faut jouer de sociabilité et de culot. Soit en se baladant sur les pontons, soit en rencontrant les bonnes personnes dans des bars de marin ou encore en s'information auprès de la capitainerie.

Amateur, novice ou qualifié, ce sera au propriétaire et à son éventuel équipage de déterminer quel profil il souhaite. Même s'i l'expérience n'est pas obligatoire, il faudra quand même mettre la main à la pâte en s'afférant à bord (nourriture, quart, manœuvres…). Pour les frais de participation, ils seront à définir en amont avec le propriétaire (caisse de bord ou non).

Alors, un conseil, allez boire un verre avec quelques skippers de passage aux Canaries, allez tendre quelques aussières aux bateaux qui passent le canal de Panama et vous serez certain d'embarquer pour un voyage inoubliable. Alors effectivement vous devrez peut-être payer un billet d'avion jusqu'à une destination inconnue, sans assurance du résultat, ni sans connaître son équipage, mais c'est l'aventure qui commence au bout du ponton !

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Naviguer sans se ruiner

Comment naviguer sans se ruiner cet été ?

Naviguer sans se ruiner : louer un bateau