Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

Jeanneau Rush, un voilier impérial au près…

Comment bien choisir son voilier d'occasion ? Cette semaine le Rush, un modèle de Jeanneau qui a ouvert la régate à de nombreux équipiers.

Le
  • Prix à partir de 9 000 euros
  • Produit de 1979 à 1984 en 583 exemplaires

L’architecte de cet élégant croiseur ? C’est Ron Holland himself, l’architecte des Swan ! A l’instar des prestigieux voiliers finlandais – ancienne génération s’entend -, le Rush apprécie particulièrement le louvoyage et se montre moins brillant au portant.

Côté construction, on a affaire à du bon Jeanneau des années 1980, soient des échantillonnages généreux, rail de fargue en alu pour parer les mauvais coups et un robuste gréement en tête.

Jeanneau Rush

 

Seul bémol : la finition des emménagements – très classique avec cabine double à l’avant, cabinet de toilette attenant et carré XXL - n’était pas à la hauteur, ce qui laisse présager pour un achat d'occasion, un peu de travail pour remettre vaigrages et peut-être la sellerie en bon état.

Le Rush a été déclinée en plusieurs versions notamment la version régate avec une quille en plomb et un gréement 7/8e avec 2 étages de barres de flèche. Connu sous la dénomination Rush Royale, ce voilier a été sélectionné pour le Tour de France à la Voile en 1982 et 1983. Aux États-Unis, le Rush a été construit sous licence sous le nom de CAL 9.2.

Le diagnostic de Bateaux.com

Attendez-vous à un comportement très différent entre les différents modèles proposés. En effet, la configuration croisière, avec un bon chargement, le lest court, une hélice fixe et des vieilles voiles dacron avec génois sur enrouleur sera à la peine comparé aux versions plus affûtées comme le Rush Royale du Tour de France à la Voile. Un même voilier, plusieurs déclinaisons, et toujours un tarif très attractif pour la croisière rapide.

Jeanneau Rush

Les avantages

  • Rapide et plaisant au louvoyage
  • Bon volume pour le prix demandé
  • Construction robuste

Les inconvénients

  • Cockpit étroit à l’arrière
  • Pas de jupe arrière
  • Manque de pêche au portant

Mais que lui manque-t-il ?

Des formes arrière plus généreuses et un plan de voilure qui privilégie plus la grand-voile.

L’équivalent aujourd’hui ?

Le Sun Odyssey 319. Cette nouveauté 2017 signe un retour remarqué dans les "petits" voiliers de la part du grand chantier – même s’il cache une grande partie des éléments du Delphia 31.

Rush, le résumé du bateau

ChantierJeanneau
ArchitecteRon Holland
Longueur hors-tout9.55 m
Longueur de coque9.20 m
Largeur3.15 m
Tirant d'eau1.40 m
Déplacement lège3 200 kg
Surface de voilure au près49 m2
Nombre de moteurs maximum1
Carburant28 L
Voir la fiche technique complète et les photos du Rush
Reportage : Voilier d'occasion

Lagoon 380, copié mais jamais égalé !

Pen Duick 600, le mini croiseur imaginé par Eric Tabarly

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Dupont Jean 3 semaines
Merci pour ce bel éloge au RUSH qui reste un super bateau, très agréable malgré ses 35 ans. En régate ; il y a toujours moyen de se faire plaisir et de gagner, même avec la version classique GTE. Allez voir sur facebook la page de Pivoine-Sailing-Team qui a remporté 9 fois le tour du Finistère à la voile.

Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO