Sécurité : VHF ou téléphone ?

En mer, il est bon de prévoir un système de communication pour prévenir des secours. Avec la généralisation des téléphones portables, on pourrait penser qu'il représente la sécurité ultime. Mais n'en soyez pas aussi sûr. : Même derrière un aspect "rétro", la VHF reste beaucoup plus performante.

Devant l'omni présence des téléphones portables sur les bateaux, le CROSS (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage) a mis en place un numéro d'appel d'urgence. Ce numéro est le :

196

Ce numéro vous dirige automatiquement vers un centre de secours maritime (CROSS ou MRCC). Avoir le 196 enregistré dans ses contacts évite d'avoir mémorisé le numéro du CROSS ou du sémaphore de votre bassin de navigation.

Mais le téléphone est-il le meilleur moyen pour alerter les secours ?

En mer, la VHF est beaucoup plus efficace qu'un téléphone portable pour différentes raisons :

  • Le réseau. Même si les réseaux GSM ont de plus en plus de portée en mer, si vous vous trouvez hors de portée, votre téléphone n'a aucune utilité… Ce n'est pas le cas d'une VHF.
  • L'autonomie. Votre téléphone fonctionne sur sa batterie interne. Il faut qu'il soit rechargé pour pouvoir communiquer. La VHF, si elle est fixe, utilise les batteries du bord.
  • La portée. Le plus à même de vous porter assistance est certainement le bateau le plus proche de vous. La VHF avec le canal 16 veillé par tous les navigateurs, reste le meilleur moyen pour prévenir un bateau qui navigue dans votre zone.
  • La multiplicité des contacts. La VHF permet de prévenir plusieurs personnes avec un seul et même appel. Si vous émettez un appel de détresse, les autorités, les secours, les bateaux des environs… seront tous prévenus.
  • La localisation. La VHF permet le homing. C'est-à-dire qu'il est possible d'utiliser le signal pour capter sa direction. C'est utilisé pour les sauveteurs pour venir sur le lieu de l'incident (impossible avec un téléphone).
La portée de la VHF en mer dépend de la hauteur de l'antenne
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...

Barbedienne Jean-Louis 12 Février 2018
Quand on a la chance d'avoir les deux à bord, utiliser le téléphone pour prévenir la famille en cas de retard, çà évitera une inquiétude légitime de ceux qui sont à terre, inquiétude pouvant entrainer une alerte couteuse et inutile.

Electronique marine
A lire aussi sur Bateaux.com