Aïe, mon moteur hors-bord est tombé dans l'eau !

Un moteur hors-bord qui tombe dans l'eau de mer ne signifie pas qu'il faut le mettre à la poubelle ! Mais si vous voulez avoir une chance de le revoir tourner, il faut intervenir rapidement ! Sortez les outils…

Dès sa sortie de l'eau salée, le moteur commence à s'oxyder. Il faut donc le rincer au plus vite. Ce travail est simple et peut se faire avec la trousse à outils fournie avec le moteur. Ajouter tout de même un aérosol hydrofuge type Navy6.

Un hors-bord n'aime pas l'eau de mer

Quelle que soit la cause, il faut agir vite.

Le temps d'immersion importe peu : quelques secondes ou une heure le résultat et le traitement seront les mêmes.

C'est le temps entre le moment où vous le sortez de l'eau et celui où vous commencez le rinçage qui est important. Il faut agir vite ! En effet, dès sa sortie de l'eau salée, le métal commence à s'oxyder. Idéalement, il faudrait le tremper dans un fût d'eau douce et le porter ainsi chez votre concessionnaire. Manœuvre difficile… À défaut, il faut intervenir et le dessaler avant de le remettre en route. 

2 ou 4 temps : même procédure

Les étapes détaillées ci-dessous pour remettre en route un hors-bord tombé à l'eau sont réalisées sur un moteur 2-temps. Elles seront identiques sur un moteur 4-temps avec en plus une vidange de l'huile moteur. Pour remplacer l'huile qui aurait pris l'eau par une huile propre.

6 étapes pour remettre son moteur en route :

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Démontage du filtre à air
Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Démontage de la bougie

1 – démontage

Pour bien rincer l'ensemble du moteur, il faut commencer par démonter certaines pièces. On commence par le lanceur pour atteindre les bobines du volant magnétique juste en dessous. Le filtre à air tout comme le(s) carburateur(s) seront déposés. Idem pour la bougie qui va permettre par son orifice de rincer les cylindres.

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Rinçage à l'eau douce en couchant le moteur au sol

2 – Rinçage général

En utilisant de l'eau douce en abondance (un bon jet est très approprié) on rince tout le bloc moteur. N'hésitez pas à faire tourner le volant magnétique afin de bien faire pénétrer l'eau partout. On peut aussi coucher le moteur pour que l'eau pénètre bien. Même si ca impressionne, n'hésitez pas à remplir le(s) cylindre(s).

Pour ce rinçage en grand, de l'eau douce suffit, mais il existe des produits comme le StopSel qui augmente la qualité du rinçage en supprimant rapidement et totalement le sel.

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Vidange du carburateur

3 – Vidange de l'essence

Si le moteur est équipé d'un réservoir intégré, il faut le vidanger. Le plus simple est de le démonter pour le mettre à l'envers et le vider totalement. Côté carburateur, on vidange l'essence en dévissant la vis de purge en bas de la cuve. On débranche aussi l'arrivée d'essence pour souffler dans le tuyau et le vider entièrement.

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Pulvérisation d'un produit hydrofuge

4 – Séchage et lubrification

Pour éliminer l'eau, il faut utiliser un produit hydrofuge. Le Navy6 présenté en bombe est particulièrement recommandé pour cet usage. Pulvérisez toutes les parties mécaniques internes et externes du moteur. Les pièces en acier comme les ressorts du lanceur par exemple doivent être particulièrement soignés.

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Pulvérisation sur les connexions électriques

Comme au rinçage on fait tourner le moteur avec le volant afin de bien asperger tout le moteur. Profitez-en pour débrancher les cosses électriques et les pulvériser à l'intérieur. Idem pour les capuchons de bougies.

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Pulvérisation dans le capuchon de bougie

5 – Remontage et graissage

Avant de tout remonter, il faut sécher, notamment les cylindres. Pour cela, on utilise le lanceur et l'on actionne plusieurs fois le moteur avec la bougie toujours démontée. Pour assurer la lubrification, on peut mettre de l'huile 2-temps à l'intérieur du cylindre. On peut alors remonter les bougies.

Toutes les autres pièces démontées seront bien graissées au niveau de chaque filet ou pas de vis.

Hors-bord tombé dans l'eau de mer
Graissage du moteur

6 – Remise en route

Pour le premier plein d'essence, suite à l'accident, utilisez un mélange plus riche en huile (au moins 2%). Le moteur fumera un peu plus, mais la lubrification sera meilleure. Une fois le moteur démarré, laissez-le tourner doucement pendant une heure. En chauffant, il va sécher l'eau qui resterait cachée. Ensuite, vous pouvez renaviguer.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Moteurs in-bord et hors-bord
A lire aussi sur Bateaux.com