MENUBateaux.com
Magazine de la plaisance
SE CONNECTER

Exclusif : Esprit des Phares, la boisson qui s'engage pour le patrimoine maritime

La Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises (SNPB) lance une boisson naturelle à base d'extrait de plantes et de fruits qui participe à la lutte contre le mal de mer et la faculté de maintenir l'attention pendant les quarts. Les ventes serviront à financer la sauvegarde du patrimoine des phares. Une jolie manière d'allier plaisir et bonne action.

Esprit des Phares, la boisson qui aide le patrimoine maritime
Le

Financer durablement le patrimoine maritime

Marc Pointud, le président de la Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises ne fait rien comme tout le monde. En février 2016, il avait décidé de passer 60 jours en isolement sur le Phare de Tévennec pour sensibiliser l'opinion publique sur le devenir des phares. Plus de deux ans après, l'association lance une nouvelle opération pour le financement de la sauvegarde du patrimoine des phares : la commercialisation de boissons énergétiques et naturelles.

"Pour les structures qui s'occupent du patrimoine, le financement durable est un vrai problème. Nous avons des dons, mais pas participation pérenne. Nous avons donc réfléchi depuis un an au développement d'un produit qui pourrait nous assurer une durabilité de financement avec cet effet de consommation" nous explique Marc Pointud.

L'association s'est donc rapprochée d'une entreprise bretonne - OK La Forme - spécialisée dans les produits naturels pour créer une boisson baptisée Esprit des Phares. "On a donc mis au point une boisson à base de plantes et de fruits que l'on voulait propre, qui ne soit pas sujette à caution au point de vue qualité et santé" détaille Marc Pointud.

Deux boissons pour deux effets

La boisson Esprit des Phares est un soda tonique de 25 cl, légèrement pétillant, à base d'extrait de plantes (racine d'Éleuthérocoque) et de fruits, avec un léger goût citronné et une couleur champagne. Sans taurine, sans caféine, sans alcool et sans sucre de synthèse, elle est donc consommable par tout le monde et notamment par les enfants. Elle a d'ailleurs été longuement testée et depuis autorisée à la vente par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Pour rappeler le patrimoine maritime, la bouteille se pare de jolies couleurs qui rappellent les phares.

Une deuxième version légèrement énergisante – au goût de framboise ou de cassis -  et plus concentrée prend la forme d'un "shot" et agirait de manière efficace sur le mal de mer. "Le packaging est celui d'un tube et la composition est plus forte. D'après nos tests ça se révèle efficace contre le mal de mer. Nous l'avons testé en mer, sur des gens qui commençaient à être malade et les résultats ont été concluants. En plus, c'est entièrement naturel et donc bon pour la santé" détaille Marc Pointud.

Il suffirait de prendre un shot quand le mal de mer survient et d'attendre entre ½ heure et ¾ d'heure pour sentir les effets du "mieux". Un effet que nous testerons prochainement.

Les vertus énergétiques de la plante interviennent en cas de baisse de tonus. Ce qui est également le cas pendant les quarts de nuit. Pris ½ h avant son quart, la boisson maintiendrait l'attention sans toutefois empêcher le sommeil quand il est temps de dormir.

"Quand l'organisme est sur le point de s'endormir, on prend ce shot et on est de nouveau en éveil et attentionné. Par contre, ça n'empêchera pas de dormir en temps et en heure. Il n'y a pas de produits chimiques – hormis la chimie des plantes – ni aucune drogue de synthèse et donc aucune accoutumance. Si votre organisme n'est pas en manque de tonus, il n'y aura d'ailleurs pas d'effet notable" explique Marc Pointud.

Une commercialisation en devenir

Pour l'instant, la boisson Esprit des Phares est vendue dans les buvettes des associations ou des structures qui organisent des festivals ou des rassemblements. Les boissons peuvent également être commandées sur le site internet de l'association.

Enfin, la SNPB est en pourparlers avec des centrales d'achat et des revendeurs locaux pour faire référencer sa marque de boissons.

Les bouteilles sont vendues entre 2 € et 2,50 €, un prix plutôt accessible donc pour une belle action de sauvegarde de notre patrimoine maritime.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO