Interview Eric Bellion : un tour du monde en voilier pour valoriser la différence

Comme Un Seul Homme se lance dans un tour du monde pour la différence

Le navigateur Eric Bellion s'engage dans une nouvelle aventure pour la différence avec son association Comme Un Seul Homme: un tour du monde pour mobiliser 1 million de personnes à ses valeurs.

Un tour du monde pour créer des événements collaboratifs

Après le Vendée Globe 2016, le nouveau projet du skipper Eric Bellion et de son association Comme Un Seul Homme débutera avec la Route du Rhum 2018. Après la transat en solitaire, support idéal pour lancer sa communication, le marin partira de Guadeloupe pour une navigation autour du monde sur plusieurs années à bord de la goélette Ahoy avec Marie Lattanzio. Leur objectif est de mobiliser à chaque escale des acteurs locaux d'univers différents (artistes, cuisiniers...) autour des 5 principes clefs de l'association: Oser la différence, Faire confiance, Innover par la contrainte, Viser la performance durable, Exulter en équipe. Un groupe sera embarqué sur le voilier qui peut accueillir jusqu'à 12 personnes. Il élaborera durant le voyage un événement à présenter lors de l'escale suivante dans un nouveau pays.

Eric Bellion dans le carré de sa goélette

Objectif 1 million de personnes ouvertes à la différence

"Le but de l'association est de sensibiliser 1 million de personnes à la différence. Avec le Vendée Globe, nous avons atteint 70 000 personnes. Un film va bientôt sortir au cinéma avec les images que j'ai tourné pendant la course. Avec cette nouvelle aventure, on passe la seconde!" explique Eric Bellion Toute l'aventure devrait être racontée dans un film et des séries documentaires tout au long du voyage. La préparation mobilise une équipe de 5 personnes (le skipper et son équipière, mais également 1 responsable technique, 1 stagiaire et 1 responsable communication).

Avec sa goélette au style classique et au rouf en bois verni, Eric Bellion souhaite aussi toucher plus de gens. "La beauté, c'est pour tous. Si les fleurs sont belles, c'est pour attirer les abeilles ! "

Cap au Nord

La durée complète de l'opération n'est pas fixée. "On a un programme défini pour les 3 premières années." indique Eric Bellion. "Après la Guadeloupe et les Caraïbes, on va remonter à New-York, puis au Canada et au Groenland. On veut ensuite prendre le passage du Nord-Ouest. Puis le Pacifique..." Robuste, la goélette en acier de 21 mètres ne cale que 1,70 m lorsque sa dérive est en position haute. De quoi explorer de nombreux endroits pendant de longues années...

Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Comme un seul homme à la voile

Visite d'une goélette atypique et luxueuse sur la Route du Rhum

Réagir à cet article
Florence Charrier - 2 mois
Bon vent
Patrick LEBLANC - 1 mois
Donc, remonter depuis les Antilles vers le Canada, à contre-Gulf-Stream, c'est possible... Allez, je recommence à rêver!
Ajouter un commentaire...
Navigateurs
Route du Rhum
A lire aussi sur Bateaux.com