IMOCA mais à foils, sur la Volvo Ocean Race 2020 !

Hugo Boss

On en sait un peu plus sur le prochain tour du monde en équipage avec escales qui réunira les VO65 et les IMOCA. La version préliminaire de l'avis de course est parue début octobre 2018, pour permettre aux équipes potentielles de connaître les grandes lignes de la course.

Un trophée principal, un trophée réservé aux jeunes

Comme on le savait déjà, il y aura deux classes de bateaux sur ce tour du monde. Des IMOCA pour le titre global et des VO65 pour le "Youth Challenge Trophy", un trophée réservé aux jeunes.

Dans cette dernière catégorie, la majorité des 10 équipiers du bord devra avoir moins de 30 ans et trois des marins devront avoir moins de 26 ans.

Des IMOCA à foils et des VO65 monotypes

On le savait déjà, la Volvo Ocean Race est désormais ouverte aux IMOCA. Mais pas à tous puisque les règles générales stipulent que pourront participer uniquement des IMOCA à foils lancés après 2010. Ils devront également être équipés d'un mât-aile standard. Le nombre de voiles et de foils est d'ores et déjà limité afin de contrôler les dépenses des équipes.

"Dans une course avec escales, pour des contraintes de timing, il faut le plus possible garder une certaine homogénéité dans la flotte pour éviter les écarts trop importants aux arrivées. C’est pourquoi nous avons établi une règle concernant la date de mise à l'eau. De plus, grâce à ce cadre, tous les teams auront leur chance pour performer", explique Antoine Mermod.

Entre les bateaux existants et ceux en construction, 16 à 18 bateaux sont éligibles à la course autour du monde en équipage. Le président de la classe – Antoine Mermod – compte réunir une flotte de 10 à 15 bateaux.

Un calendrier à définir

La course se déroulera entre 2021 et 2022 et il faudra encore attendre pour connaître les dates des différentes étapes et les lieux d'escales. On connait cependant la date d'ouverture des inscriptions, fixée au 11 décembre 2018.

Les régates In-Port "inaugurales" ainsi que le départ de la course se feront depuis Alicante en Espagne, à la fin de l'automne 2021. La course comprendre 9 étapes au maximum et jusqu'à 8 escales intermédiaires pourront être programmés.

Certains territoires sont d'ores et déjà définis : Amérique du Sud, Australie/Nouvelle-Zélande, Asie, États-Unis et Europe, où la course se terminera au début de l'été 2022.

Les qualifications se feront à travers des courses en équipages au courant de l'année 2021. Enfin, les règles stipulent que les participants n'auront pas le droit de s'entrainer ensemble entre le 1er novembre 2020 et le 30 avril 2021, ce qui correspond à peu près à la période du Vendée Globe, pour assurer, d'après l'organisation la plus grande équité au départ d'Alicante à l'automne 2021.

Un compromis pour l'équipage

Pour les régates In-Port et pour les étapes au large, l'équipage sera composé de 5 personnes, dont au moins une femme. Si l'équipage est composé de 4 femmes, alors il sera possible d'embarquer à 6.

Une décision qui ne fait pas l'unanimité puisque les coureurs de la Volvo Ocean Race préféraient être plus nombreux à bord, tandis que les skippers IMOCA souhaitent l'inverse, comme l'explique Antoine Mermod : "Les marins issus de la Volvo Ocean Race souhaitaient des équipages plus étoffés tandis que ceux de l'IMOCA auraient voulu être moins nombreux à bord. Nous pensons avoir trouvé un juste milieu."

En plus de l'équipage, chaque bateau accueillera à bord un mediaman, pour réaliser des images encore jamais vues sur un tour du monde en IMOCA.

Concernant la sécurité, les équipages devront suivre une formation spécifique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
La Volvo Ocean Race
IMOCA
A lire aussi sur Bateaux.com