Quelles différences entre un trois-mâts barque et un trois-mâts carré ?

Le Belem, un trois-mâts barque

Pour notre plus grand bonheur, on voit encore lors des manifestations nautiques, des voiliers de la marine traditionnelle. Le plus emblématique est sans doute le Belém qui navigue toujours. Ce voilier porte trois mâts. Mais comment différencier un trois-mâts barque d'un trois-mâts carré ? Voilà comment ne plus vous tromper en les voyant quitter le port.

Trois mâts de tailles différentes

A l'époque de la marine à voile, celle où ce mode de propulsion était le principal moteur du bateau, naviguaient principalement des voiliers à 3 mâts. Ces grands voiliers portaient à l'avant un mât de misaine, au centre le grand mat et derrière le mât d'artimon.

Si le grand était le plus haut, le mât de misaine dépassait souvent le mât d'artimon.

Trois-mâts carré
Trois-mâts carré

Les voiles carrées donnent leur nom

Ces voiliers portaient des voiles carrées. Il s'agit de voiles établies sur des vergues qui avaient des formes carrées (plus exactement trapézoïdale). Les vergues sont les espars établis à l'horizontale. Les voiles sont gréées en dessous.

Ainsi on parle de trois-mâts carré quand on présente les voiliers de ce type.

Trois-mâts barque
Trois-mâts barque

Et le trois-mâts barque ?

Suivant les gréements, le mât d'artimon porte ou non des voiles carrées. La voile d'artimon est une voile aurique établie sur une bôme et une corne (et non une vergue) qui s'approche le plus de nos grands-voiles modernes.

Un trois-mâts barque ne portera donc aucune voile carrée sur son mât d'artimon. Le Belém est sans doute le plus emblématique de tous.

Cinq-mâts barque

Et quand il y a plus de 3 mâts ?

La plupart des voiliers du XIXe et du XXe siècle possédait trois mâts. Mais on trouve d'autres voiliers avec quatre ou cinq mâts (ou plus !). Dans ce cas, on parle tout simplement de quatre-mâts carré (ou barque) ou de cinq-mâts carré (ou barque) suivant comment est gréé le mât d'artimon.

Le France II construit en 1911 (le plus grand navire à voiles de 150 m de long) est un cinq-mats barque, car son mât d'artimon ne porte pas de vergue.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Belem, la fiche technique

MarqueDubigeon
Longueur hors-tout58.00 m
Longueur de coque50.96
Largeur8.80 m
Tirant d'eau3.60 m
Catégorie CEC
Déplacement lège750 000 kg
Surface de voilure au près1 200 m2
Nombre de moteurs maximum2
Carburant40000 L
Voir la fiche technique du Belem