European Yacht of the Year 2019 : De splendides daysailers, pour une journée à la voile

La catégorie Special Yacht regroupe des bateaux qui ne rentrent dans aucune des autres catégories du Trophée du voilier européen de l'année 2019. Mais en 2019, cette catégorie regroupe d'élégants ou sportifs daysailer, c'est-à-dire des bateaux pour une sortie à la journée, mais avec la possibilité de passer une nuit à bord par exemple.

La plaisance offre une grande variété de voiliers comme de programmes. Notamment grâce à des chantiers à taille humaine et spécialisée qui traduisent la vision d'un propriétaire passionné. C'est ainsi que chaque année, plusieurs modèles sont produits, mais ne s'inscrivent dans aucune des catégories précédemment vues. Le jury du voilier européen de l'année 2019 a donc décidé de créer cette catégorie "Special Yacht" qui réunit des bateaux très différents des uns des autres. Ainsi, le petit bateau de croisière se retrouve dans la même catégorie que le pur "racer" ou que le daysailer (bateau pour la journée).

Ici, il est donc question de caractère, de sensations fortes ou encore d'amusement ! Des bateaux incroyablement beaux, très rapides ou élégants.

 

Aira 22

L'Aira 22 est une version moderne de dériveur conçu pour être extrêmement versatile. On peut simplement se balader, y dormir en y campant dans le cockpit et même courir avec. C'est un petit monocoque "couteau suisse" avec un look frais et un prix abordable, et un design néerlandais signé Simonis/Voogd.

À son bord, vous pourrez naviguer sur des lacs, des canaux, mais aussi en eau intérieure. De manière pertinente, l'Aira reçoit une propulsion électrique SternDrive. Ce dériveur est proposé en 3 versions : ClubSailer, Daysalier et MatchRacer.

 

Domani S30

Le Domani S30 (S pour Sportyacht) possède un design moderne et épuré, un pur style italien pour un pur daysailer belge (construit en Hollande) de 30 pieds (9 m). Derrière ce look élégant et cet intérieur confortable se cache un voilier performant. Son design extérieur se caractérise par son livet de pont descendant sur l'arrière, son design minimaliste et épuré, ses lignes à la fois classiques et modernes, son roof abaissé pour le côté sportif, son très grand cockpit central, ou encore sa quille basculante. Le mât est en carbone, tout comme la barre franche.

La pièce maitresse ? Cet immense bain de soleil à l'arrière du cockpit. À l'intérieur, un style rétro et moderne, avec un carré central, un couchage à l'avant ou encore de w.c. chimique. Mais surtout beaucoup de lumière ! Idéal pour une journée et une nuit à bord.

Découvrir le Domani S30

 

LITE XP

Ce bateau est sans doute le plus "spécial" des unités sélectionnées dans cette catégorie. Le Lite XP est né de la participation à la course Race To Alaska pendant l'été 2016 de son concepteur Mathieu Bonnet, PDG de Liteboat. Ce dernier a fait appel à Sam Manuard pour concevoir un bateau voile-aviron adapté à la course et plus performant que ce qui se fait sur le marché. Le Lite XP est facile à mettre à l'eau, facile à manœuvrer, mais surtout "habitable" grâce au compartiment avant qui peut accueillir 2 personnes, mais surtout grâce à une tente qu'il est possible d'installer.

Lire l'interview de Mathieu Bonnet, PDG de Liteboat

 

RS 21

RS Sailing propose une gamme complète de dériveurs, mais avec le RS 21, le chantier anglais s'attaque au marché du quillard de sport. C'est sur la demande des fédérations, des clubs et des écoles de voile que le chantier a développé le RS 21.

Le RS 21 se veut volontairement plus agressif. Avec une quille relevable (sur une potence) dont le lest représente 50 % du poids du bateau, ce quillard devrait offrir de belles sensations à son équipage avec des départs au planning programmés tout en gardant une bonne stabilité.

Découvrir le RS 21

 

Saffier SE 37 Lounge

Le chantier néerlandais Saffier Yachts met l'accent sur la détente et le plaisir de la navigation avec le Saffier SE 37 Lounge. Ce daysailer de 12 m de long (avec bout-dehors) fait la part belle au cockpit avec un grand espace "lounge" et des postes de barre ramenés sur l'avant pour séparer les espaces. Deux espaces distincts dans un même cockpit. Avec cette configuration, le reste du cockpit reste libre pour l'équipage, qui peut ainsi profiter du plaisir de la navigation.

Des grandes banquettes latérales et une banquette sur l'arrière (sous lesquelles on trouve quatre coffres de rangement) invitent à la détente. Une table électrique escamotable (rangée dans le sol du cockpit) peut accueillir jusqu'à 10 personnes pour diner.

Ouvert sur l'extérieur, le Saffier SE 37 Lounge possède néanmoins une cabine confortable. La hauteur sous barrot n'y est pas très importante, mais suffisante pour se reposer : grande couchette, des banquettes tout le long des pavois, une petite cuisine à bâbord…

Concernant les performances sous voile, le chantier annonce des vitesses supérieures à la vitesse de carène, notamment avec un Code 0 ou un gennaker établi sur le bout-dehors.

En savoir plus sur le Saffier SE 37 Lounge

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : European Yacht of the Year 2019

European Yacht of the Year 2019 : 3 multicoques pour la croisière ou la régate

European Yacht of the Year Awards 2019, quels seront les voiliers européens de l'année ?