Découverte / Domani E32 Chaseboat, l'élégance de la propulsion électrique

Domani E32 Chaseboat © Chloé Torterat

Le Domani E32 Chaseboat est le premier bateau à moteur du constructeur belge. Pour continuer sur la même philosophie que sa gamme de voiliers, il a opté pour une propulsion électrique et a travaillé sur un design de coque novateur.

Une coque spéciale pour la propulsion éléctrique

Après le lancement réussi du voilier Domani S30 en 2018, le constructeur belge Domani Yachts se lance dans le bateau à moteur, mais électrique bien sûr ! "Les S30 ont toujours été motorisés électriquement donc c'était donc logique d'installer un moteur électrique sur notre bateau moteur", nous explique Michael Goddaert, le fondateur de Domani.

Le E32 est une coque open de 9,50 m né de la rencontre du designer Jaap de Jonge et de Michael Goddaert, fondateur du chantier Domani. Le premier a travaillé plusieurs années en tant qu'ingénieur en hydrodynamique au sein du célèbre chantier Damen. Ayant déjà repéré les lignes des voiliers Domani, il se rapproche de Michael pour lui proposer un dessin de coque spécialement développé pour un bateau à moteur à propulsion électrique. Avec seulement 15 kW, le E32 allie performance et silence, capable de naviguer à la vitesse de croisière de 15 km/h, et pourra même atteindre la vitesse maximale de 20 nœuds.

"C'est une coque qui a été développée uniquement pour la propulsion électrique. Elle est non planante, c'est ce qu'on appelle une coque "Fast displacement" nous explique Michael.

Un élégant dayboat

Le résultat final est un "chaseboat", les créateurs ne souhaitant pas utiliser le terme moteur, leur rappelant le bruit des propulsions thermiques, construit en infusion aux Pays-Bas. Les lignes sont contemporaines et épurées, rappelant les designs à la mode en ce moment : étrave droite, grand cockpit, poste de pilotage protégé par un grand pare-brise, belle plage avant en bois, etc.

Un moteur éléctrique inboard

Le moteur inboard de 50 kW est signé Yasa, premier fabricant de moteurs et contrôleurs électriques à flux axial et installé au centre du bateau. Deux puissances supplémentaires sont proposées, une de 60 kW et une de 70 kW. Le moteur est monté sur une transmission rigide via un joint de butée conçu pour absorber même les plus petits bruits et vibrations mécaniques. Une batterie au lithium (38 kW, 56 kW ou 75 kW) alimente le moteur électrique.

"En vitesse de croisière, le E32 Chaseaboat ne devrait pas utiliser plus de 25 kW sur une journée. Pour la charge, il suffira d'une nuit sur un chargeur de 3000 watts" explique Michael.

Domotique à bord

Un écran tactile installé sur le tableau de bord — complété par une application mobile dédiée — permet de contrôler l'état du moteur et des batteries, mais aussi de régler l'éclairage, le chauffage ou encore l'audio. Un onduleur DC/AC de 6 kW peut être installé pour convertir le courant en é30 volts. Ceci permettra d'installer des équipements domestiques à bord sans avoir besoin d'installer de générateur comme une cuisinière, une machine à expresso ou l'air conditionné.

Un aménagement custom

Le grand cockpit peut être aménagé selon les besoins du propriétaire. Ainsi, on peut y trouver de grands bains de soleil, des banquettes ou encore une cuisine extérieure. Le poste de pilotage est simple avec un tableau de bord équipé d'un grand écran. Le cockpit est bien protégé par un grand pare-brise en U.

À l'intérieur, on trouve une cabine élégante avec une belle hauteur sous barrot offrant un couchage double, un cabinet de toilette, un petit coin-cuisine et de nombreux rangements.

Une version fermée — le E32 Lounge — offre une superstructure close qui conviendra plus particulièrement à la croisière et au marché scandinave. Construit de manière custom, le Domani E32 offre de nombreuses options de personnalisation pour s'adapter aux envies du propriétaire. Le chantier espère également intégrer le marché du superyacht avec cet élégant tender électrique.

"On se positionne sur un marché haut de gamme avec une construction de qualité, un aménagement custom et une propulsion respectueuse de l'environnement. Nous étudions également la possibilité d'un générateur à l'hydrogène" conclut Michael Goddaert.

Tarif : À partir de 309 000 € HT

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Philippe Venet - 1 semaine
"Une batterie au lithium (38 kW, 56 kW ou 75 kW) alimente le moteur électrique." même si ça se ressemble, kW et kWh n'ont rien à voir. ces batteries ont probablement la même puissance (en kW), il s'agit donc de leur taille (en capacité, quantité d'énergie, de "carburant" si j'ose dire) et donc de 38 kWh 56 et 75 kWh. ce qui fait à peu près les tailles des batteries de voitures électriques.
Michael Goddaert - 1 semaine
Merci Philippe, le monde est en transition disons :) Il s’agit de 3 types de capacité de batterie différentes et le moteur a une puissance maximale de 70kW mais comme nous l’utilisons à 385V il est limité à 52kW. Le voltage est le résultat des modules placées en série. A la puissance maximale le bateau navigue a 3 fois la vitesse de la coque soit 3 x 7kts ou environ 30kts. A 11kW le bateau navigue a environ 9kts. Le forme de la coque, dévelopé specifiquement pour l’efficacité maximale est non planant et une augmentation de puissance de moteur n’augmente presque pas la vitesse maximale. Le comportement sera plus agréable en mer formée qu’une coque planante. Michael
Michael Goddaert - 1 semaine
Merci Philippe, le monde est en transition disons :) Il s’agit de 3 types de capacité de batterie différentes et le moteur a une puissance maximale de 70kW mais comme nous l’utilisons à 385V il est limité à 52kW. Le voltage est le résultat des modules placées en série. A la puissance maximale le bateau navigue a 3 fois la vitesse de la coque soit 3 x 7kts ou environ 30kts. A 11kW le bateau navigue a environ 9kts. Le forme de la coque, dévelopé specifiquement pour l’efficacité maximale est non planant et une augmentation de puissance de moteur n’augmente presque pas la vitesse maximale. Le comportement sera plus agréable en mer formée qu’une coque planante. Michael
Ajouter un commentaire...

Domani E32, la fiche technique

MarqueDomani
ArchitecteBosgraaf
Longueur hors-tout9.50 m
Largeur2.70 m
Nombre de passagers8
Déplacement lège2 300 kg
Nombre de moteurs maximum1
Voir la fiche technique complète du Domani E32