Mise à l'eau du nouveau Sun Fast 3300 imminente

Le premier Sun Fast 3300 à la Rochelle avant sa mise à l'eau © Jeanneau

Le Jeanneau Sun Fast 3300 est un nouveau voilier de course IRC très innovant. Le chantier a eu une approche singulière en faisant appel a deux architectes Andrieu et Verdier. Voyons avec eux les particularités de ce voilier qui cible le circuit des courses IRC, les navigations inshore et transatlantiques.

Un défi à relever

Jeanneau présentait au Nautic de Paris 2018 une maquette de son Sun Fast 3300, un course-croisière IRC. Le modèle réduit a enfin laissé place à un vrai bateau. Et c'est une belle coque blanche fraichement déballée qui sera mise à l’eau à La Rochelle dans peu de temps (mi-mars 2019).

Le Sun Fast 3300 est le nouveau coureur IRC de Jeanneau. Il remplace le Sun Fast 3200, au palmarès impressionnant. Assurément, il ne sera pas facile de faire mieux.

Le Sunfast 3300 à son arrivée à La Rochelle

Un travail collaboratif

Chez Jeanneau, c'est Hervé Piveteau qui porte ce projet, l'ancien coureur en mini s'est beaucoup impliqué dans la conception de ce voilier de course.
Pour être à la hauteur de l'enjeu, le chantier a eu une approche singulière. Jeanneau a fait appel à deux architectes indépendants pour conjurer leur talent.

A gauche Daniel Andrieu et à droite Guillaume Verdier


Daniel Andrieu est un architecte bien connu de Jeanneau puisqu'il a la paternité des derniers Sun Fast et c'est surtout un éminent spécialiste de la jauge IRC.
Le chantier lui a demandé de choisir un partenaire "J'ai proposé Guillaume Verdier, actuellement c'est le meilleur, il est au top de l'architecture". En effet, les méthodes de calcul numérique et l'étude des fluides sont sa spécialité, de plus il connait les contraintes de la course au large.

Conception numérique de la carène

Outre l'étrave très volumineuse, la particularité visuelle de ce bateau tient dans l'inversion des courbes de la carène en avant et en arrière de la quille. Ces deux concaves sont issues des calculs numériques. Guillaume Verdier explique qu'il dessine une carène qui navigue à travers un logiciel dans un bassin de carène numérique. Ainsi "on découvre quels sont les causes et les effets des variables géométriques".

Le concave est visible en avant du conformateur

Pourquoi des concaves sous la carène ?

"Ces deux inversions des courbes sont la résultante d’une logique de distribution de pression qui s'impose au bateau", explique avec simplicité Guillaume Verdier. Et il précise "Ce n'est pas si nouveau, nous avions fait cette proposition au team New Zealand lors de la Coupe de l'America et il l'avait acceptée". On retrouve aussi ces concaves sur la carène du Pogo3 (Mini 6.50), elle aussi dessinée par Guillaume Verdier et qui brille depuis 2015 sur le circuit mini.

Une carène IRC

L'étrave épaisse peut surprendre, mais les calculs ont montré que la répartition de pression sur la partie avant du bateau se fait de manière plus équilibrée. "L'avant large, pousse l'eau devant très tôt. Cela participe à l'allongement dynamique de la carène". Toujours selon Daniel Andrieu, "le concave arrière a tendance à propulser la carène vers l'avant donc à diminuer la traînée globale". Les concaves agissent aussi de manière à allonger virtuellement la flottaison qui est courte.

L'IRC, comme toutes jauges, a des préférences. Pour Daniel Andrieu, "L'IRC privilégie la longueur à la flottaison courte". Il se trouve que l'étude de carène a accouché d'un bateau relativement court à la flottaison par rapport à sa longueur hors tout.

Par ailleurs, la coque a un centre de carène reculé, ainsi comme sur tous les voiliers de course moderne le gréement est positionné plus en arrière. La grand-voile offre une meilleure finesse et le génois est très propulsif.

Bientôt disponible

Le chantier n'a pas encore officiellement communiqué sur le prix, mais on évoque un prix de base situé entre 100 000 € et 110 000 € HT. On a hâte de voir les premières confrontations sur l’eau, le Spi Ouest France qui se déroule à Pâques 2019. La confrontation entre les "anciens" Sun Fast 3200 et le nouveau 3300 devrait être palpitante.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Sun Fast 3300, la fiche technique

MarqueJeanneau
ArchitecteDaniel Andrieu et Guillaume Verdier
Longueur hors-tout10.11 m
Longueur de coque9.99
Largeur3.40 m
Tirant d'eau1.95 m
Catégorie CEA
Nombre de passagers6
Déplacement lège3 500 kg
Surface de voilure au près62 m2
Nombre de moteurs maximum1
Carburant50 L
Voir la fiche technique complète du Sun Fast 3300