Belle plaisance, tout savoir sur les différentes catégories de yachts

Les Voiles de Saint-Tropez © Voiles de Saint-Tropez / Gilles Martin-Raget

Il existe plusieurs catégories de yachts, que l'on peut classer selon leurs époques ou leurs techniques de construction. On trouve plusieurs grandes familles que sont les yachts d'époque, les yachts classiques ou encore les yachts modernes. Voici leurs caractéristiques.

Les yachts d'époque

Les yachts d'époque sont les yachts construits en bois ou en métal et lancés avant le 31 décembre 1949 et restés conformes à leurs plans d'origine. Les yachts dont les projets sont antérieurs au 31 décembre 1949 et mis à l'eau avant le 31 décembre 1952 sont assimilés aux yachts d'époque.

Les répliques de yachts d'époque

Les répliques de yachts d'époque sont les yachts qui, abstraction faite de leur date de lancement, ont été construits suivant un projet antérieur au 31 décembre 1949 et dans le respect de la technique et des matériaux de l'époque.

Les yachts classiques

Les yachts classiques sont les yachts construits en bois ou en métal et lancés avant le 31 décembre 1975. Les yachts construits en série ne peuvent figurer dans cette catégorie. On ne parle pas ici de nombres d'unités produites, mais des yachts qui sont construits dans un seul chantier ou sous licence exclusive, dont les composants sont produits avec des moules ou modèles spécifiques et donc interchangeables d'un exemplaire à l’autre.

Les répliques de voiliers classiques

Les répliques de yachts classiques sont les yachts qui, abstraction faite de leur date de lancement, ont été construits suivant un projet antérieur au 31 décembre 1975.

Les yachts "Spirit of tradition"

Ce sont des yachts d'époque ou classiques qui ont subi des modifications et qui ne peuvent plus figurer dans la jauge des yachts d'époque et classiques, le Règlement C.I.M qui régit les courses des voiliers anciens.

Ces voiliers ont été construits à partir de 1970 en utilisant des techniques et des matériaux modernes, même s'ils conservent un aspect et un style fidèles à un projet traditionnel d'époque ou classique.

Les yachts modernes

Les voiliers modernes sont des bateaux construits après 1975 et qui répondent à certains critères de construction.

À la fin du 19e siècle, les anciens gréements (cotre, ketch ou goélette) sont progressivement remplacés par le gréement sloop. Désormais, les voiliers modernes sont équipés d'une grand-voile et d'une voile d'avant qui leur procurent de meilleures performances, notamment au près. L'accastillage se modernise également avec des winches, des enrouleurs de voiles, etc.

Les voiliers modernes sont désormais construits en composite ou en fibres synthétiques (plastique). Adieu donc au bois ! Les formes de coques évoluent, inspirées des yachts traditionnels, avec une proue qui s'affine, une quille qui s'allonge et un safran séparé.

Dans les années 1960, les voiliers de plaisance gagnent en confort et sont optimisés pour la croisière tandis que les voiliers de course utilisent des technologies innovantes et couteuses.

Les classes métriques

La jauge internationale ou jauge métrique est une jauge de course internationale établie en 1906. Elle permet à des voiliers de compétition différents de régater ensemble en fonction d'un rating de longueur qui détermine ainsi un potentiel de vitesse.

En 1908, les Jeux Olympiques de Londres accueillent les voiliers des classes 6, 7, 8, 12 et 15 Metre, selon la jauge internationale. Il faudra attendre 1958 pour que celle-ci soit adoptée par la Coupe de l'America lorsque les Classe J (40 m) sont remplacés par les 12 M JI (21 m) de 1958 à 1987.

On trouve ainsi les 23 mètres JI, 19 m, 15 m, 12 m, 10 m, 9 m, 8 m, 7 m, 6 m, 5.5 m et 2.4 m. Ces derniers sont réservés à la voile handisport.

Les 15m JI — centenaires restaurés à l'image de Mariska, Tuiga, Hipania ou The Lady Ann — font encore les beaux jours des Voiles de Saint-Tropez.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...