Vente d'un bateau d'occasion, les documents à remettre à l'acheteur

© Bateaux.com

Lors de la vente d'un bateau d'occasion entre particuliers, il y a des documents indispensables à donner à l'acheteur. Ces derniers lui serviront notamment à effectuer les formalités d'immatriculation à son nom.

Lors de la signature d'un acte de vente, le vendeur doit réunir un certain nombre de documents. Certains sont indispensables à l'acheteur pour effectuer l'immatriculation de son nouveau bateau à son nom. Les autres sont facultatifs, mais peuvent l'aider dans sa prise en main du bateau.

Les documents à fournir dépendent de la longueur du bateau et de la puissance du moteur.

Longueur < 7 m et n'excèdant pas 22 CV (administratifs)

Le vendeur remet à l'acheteur les documents suivants :

  • L'acte de vente rempli et signé par les deux parties et rédigé en 3 exemplaires originaux
  • La carte de circulation du bateau barrée avec la mention "Vendu le" signée par le vendeur

Le vendeur et l'acheteur conservent chacun un exemplaire de l'acte de vente. Le troisième sera envoyé à la Délégation à la mer et au littoral (DML) par l'acquéreur pour l'immatriculation du bateau.

Longueur ≥ à 7 m et puissance moteur supérieure ou égale à 22 chevaux

Le vendeur remet à l'acheteur les documents suivants :

  • L'acte de vente rempli et signé par les deux parties et rédigé en 4 exemplaires originaux
  • L'original de l'acte de francisation du bateau

Le vendeur et l'acquéreur reçoivent chacun un acte de vente. Le troisième est envoyé à la Délégation à la mer et au littoral et le dernier est destiné au service de douane du port d'attache du bateau.

Longueur ≥ à 7 m sans moteur

Les documents à remettre sont les mêmes que dans le premier cas de figure, à savoir un acte de vente (en trois exemplaires originaux) et une carte de circulation barrée.

Les documents facultatifs

Pour faciliter la prise en main du bateau, l'acheteur peut vous demander certains documents non obligatoires. Par exemple le manuel du propriétaire ou les guides d'utilisation des appareils du bord. Les factures d'entretien lui permettront de savoir ce qui a déjà été réparé à bord et surtout la date à laquelle l'entretien a été réalisé.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Vente d'un bateau d'occasion

Les démarches pour bien vendre son bateau d'occasion

Formalités de vente d'un bateau d'occasion, qui fait quoi ?