Solaris 48 Power, un daycruiser pensé pour la longue croisière

Le Solaris Power 48

Le Solaris 48 Power est le 2e modèle de Solaris Power, filiale du constructeur italien Solaris Yachts, connu pour ses voiliers élégants de 40 à 110 pieds. Ce dayboat de 14,35 m de long possède de spacieux aménagements intérieurs et extérieurs et ressemble plus à un bateau à moteur conçu pour les longues croisières au soleil.

Un deuxième modèle dans la gamme Solaris Power

Solaris Yacht, constructeur de voiliers élégants made in Italy, annonçait lors du salon de Cannes 2018 le lancement d'une gamme de bateaux à moteur inspirés des lobster boat, bateaux de pêche américains. Le Solaris Power 55 était lancé mi-mai 2019 en Italie et sera présenté en septembre prochain à Cannes, en même temps que le Solaris Power 48 Open.

Ce deuxième modèle — au total Solaris Power lancera 4 modèles : le 46, le 55, le 76 et le 88 — sera disponible en versions Hard Top et Flying Bridge. Comme son grand frère, il a été conçu par Norberto Ferretti, fondateur de groupe Ferretti, Brunello Acampora, spécialiste des carènes optimisées pour les propulsions IPS et Giuseppe Giuliani, qui rachetait le groupe Solaris Yachts en 2011 après avoir vendu le groupe Dufour Yachts à un fonds d'investissement américain en 2006.

Le Lobster 50

De nombreuses caractéristiques redoutables

Ce daycruiser présente des espaces confortables, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur. Comme le Solaris Power 55, ce modèle se concentre sur les aptitudes de navigation, la fonctionnalité et la sécurité. Des caractéristiques qui d'après le constructeur, lui permettront de longues croisières par mauvais temps, en totale sécurité avec une grande autonomie. Il devrait être capable de naviguer de manière efficiente à basse vitesse, mais aussi à plus de 35 nœuds. Un mix entre carène à déplacement et carène planante.

Parmi les autres caractéristiques, le chantier annonce une consommation de carburant réduite et donc une meilleure autonomie, une réduction d'émission de CO2, une manœuvrabilité améliorée grâce aux joysticks, une réduction de bruit et zéro vibration ainsi qu'une grande stabilité même au mouillage.

Un daycruiser avec deux cabines

Pour un maximum de confort et d'habitabilité, Norberto Ferretti a conçu un walkaround open qui offre le même espace de cabine qu'un cabin-cruiser. Ainsi, deux types d'aménagements sont proposés. Dans les deux cas, on trouve une cabine propriétaire installée sur toute la largeur du bateau et qui reçoit deux dressings et un espace coiffeuse ainsi qu'une salle de bain privative. Des hublots apportent la lumière naturelle du jour.

Dans la première version, une 2e cabine avec lits jumeaux, hublot et accès à la salle de bain est proposée, alors que dans la 2e version, c'est un salon confortable qui complète l'aménagement intérieur. Une trappe à la proue permet d'accéder à la cabine skipper, qui dispose de son propre cabinet de toilette.

De nombreuses zones de vie extérieure

À l'extérieur, l'aménagement est fonctionnel. Sur le pont principal, à l'avant, il y a un grand bain de soleil avec appui-tête. Le poste de pilotage dispose de nombreux instruments de navigation, de joystick et d'un tableau de bord complet, ainsi que de deux écrans tactiles configurables selon les besoins des propriétaires.

La cuisine est installée derrière le poste de barre et supporte le T-Top en carbone. Dans le cockpit, en enfilade, suit un espace repas avec deux banquettes en vis-à-vis avec une table centrale ainsi qu'un très grand bain de soleil. On notera les pavois qui se transforment en belles terrasses latérales et agrandissent l'espace de 20 %.

À l'arrière, la plateforme de bain reçoit une échelle rétractable de 80 cm ainsi qu'une douche de pont. Un garage spacieux permet de stocker un tender, les pare-battages et autres jouets nautiques.

Deux choix de propulsions

Deux choix de moteurs sont offerts : VOLVO IPS 600 ou 650, avec une vitesse maximale de plus de 35 nœuds. En croisière à une moyenne de 20 nœuds, l'autonomie est d'environ 300 milles.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...