Bien préparer l'achat de son bateau

Acheter un bateau demande de la réflexion pour être sûr de ne pas avoir succombé trop vite à un achat compulsif. Avec une offre variée, il est important de définir ses priorités, de délimiter un cadre d'utilisation et un budget avant son achat. Voici 7 points clés à étudier avant de vous lancer.

Quel programme ?

Comment utiliserez-vous votre bateau ? Prévoyez-vous de sortir uniquement à la journée, d'y passer un weekend, des vacances en croisière ou prévoyez-vous de partir pour un long voyage ? Utiliserez-vous votre bateau uniquement pour la plaisance ou comptez-vous participer à des régates ?

Il s'agit ici de définir l'utilisation que vous ferez de votre bateau. Ceci permettra de déterminer sa taille, ses équipements ou encore son aménagement.

Avec qui ?

Comptez-vous naviguer en solitaire, en équipage réduit ou en famille et/ou entre amis ? Voulez-vous naviguer de manière sportive ou au contraire, de manière plus tranquille ? Serez-vous le seul expert à bord ou pouvez-vous compter sur le savoir-faire de votre équipage ?

À bord, serez-vous le seul à savoir naviguer ou pouvez-vous compter sur l'aide d'équipiers ? Dans le premier cas, quelle est la longueur maximale que vous êtes capable de gérer ?

Quelle zone de navigation ?

Comptez-vous faire du cabotage, des navigations côtières, hauturières ou naviguez dans des eaux intérieures ? Vous n'aurez pas besoin de la même embarcation pour naviguer sur le bassin d'Arcachon, en Bretagne ou en Méditerranée.

En fonction de votre lieu de navigation, déterminez aussi votre tirant d'eau. Souhaitez-vous vous approcher proche des côtes ou des plages — il vous faudra alors un tirant d'eau réduit ou une quille relevable — ou au contraire effectuer des navigations au large et donc choisir un tirant d'eau plus important ?

Si vous désirez beacher ou au contraire partir naviguer sans forcément faire d'escale, le choix de votre bateau sera différent.

Quel stockage ?

Disposez-vous d'une place de port ou comptez-vous en prendre une ? Renseignez-vous sur la disponibilité des places dans votre région. Préférez-vous un mouillage sur un corps-mort ? Dans le cas d'un bateau transportable, avez-vous un hangar ou un jardin pour stocker votre bateau au sec sur sa remorque ?

Encore une fois, cette donnée permettra de déterminer la longueur — mais surtout la largeur qui détermine la transportabilité de votre bateau.

Quel est votre budget ?

On parle ici d'un budget global et pas seulement d'un budget d'achat. Car un bateau nécessite un budget de fonctionnement annuel (entretien, stockage, manutention, utilisation…). Vous devrez également renouveler votre équipement et le prix n'est pas le même en fonction de la taille de votre embarcation.

Plus le bateau est grand, plus les frais d'entretien, de port et les frais courants (carburant…) sont élevés. Le style du bateau jouera aussi dans vos calculs. En effet, une goélette en bois ne nécessite pas le même budget de fonctionnement qu'un bateau en moderne.

Neuf ou occasion ?

Voulez-vous acheter un bateau neuf ou un bateau d'occasion ? Préférez-vous passer par un particulier ou un professionnel ? Serez-vous accompagné dans votre achat ? Voulez-vous un bateau prêt à naviguer ou êtes-vous d'accord pour réaliser des travaux ?

N'hésitez pas à faire appel à un expert maritime pour déterminer l'état de votre futur bateau et estimer le coût des travaux.

Vous pouvez vous renseigner directement auprès d'un concessionnaire, épluchez les petites annonces sur Internet, écumez les allées des salons nautiques pour trouver le bateau de vos rêves.

Et après ?

Achetez un bateau c'est bien, mais il faut penser à l'avenir. Combien de temps comptez-vous le garder ? Pensez-vous le revendre par la suite ? Vos goûts et projets peuvent évoluer, comme votre niveau et vous déciderez alors d'investir dans un autre bateau.

Évaluez la côte de votre bateau pour estimer si vous pourrez le revendre facilement. Un bateau neuf peut rapidement perdre de sa valeur et ne plus rien valoir sur le marché de l'occasion.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
S/V Silkap (Daja & Ivo) - 1 semaine
L'achat est un vrai casse-tête pour un débutant qui n'y connaît pas grand chose, comme nous pour se lancer dans un tour du monde en voilier. On ne pense pas au début qu'un voilier demandera un constant investissement pour l'entretien et les réparations. Ce fût aussi notre grande découverte et si nous l'avions su avant, nous aurions certainement acheté plus petit que notre actuel 44 pieds. Mais peut-être que pour nos prochaines destinations après la transat, nous serons bien content de tout cet espace. Le choix n'est pas facile.
Ajouter un commentaire...