Se poser les bonnes questions pour choisir son voilier

© FX Ricardou

L’achat d’un voilier n’est pas toujours un acte raisonné, mais fait intervenir beaucoup de passion. Il n’en demeure pas moins qu’il est bon de formuler quelques réponses à des questions précises avant de se lancer dans une telle aventure.

Achat ou location ?

Comment choisir son voilier ?

Pour naviguer, on peut posséder son voilier ou encore le louer. Tout dépend du temps disponible que l’on va lui accorder, de sa situation géographique (habite-t-on près de son port d’attache ?), mais aussi de réaliser la contrainte que demande l’entretien (aime-t-on bricoler ?) Et le budget que l’on peut lui accorder.

Naviguer sur son propre voilier offre l’avantage de pouvoir le personnaliser à sa guise et aussi de naviguer sur un bateau que l’on connait et qu’il ne faut pas redécouvrir à chaque utilisation. Naviguer sur un voilier de location permet de changer facilement de bassin de navigation et d’essayer des modèles variés de voilier (croisière, régate…).

Pour quel programme ?

Comment choisir son voilier ?

Monocoque ou catamaran ? Dériveur ou quillard ? Acier, bois ou polyester ? Sloop ou ketch ?

Avant de répondre à ces questions (qui restent importantes) il faut répondre à la première de toutes : Pour quel programme ?

En effet, c’est le programme qui va définir le cahier des charges du futur voilier. En répondant au programme, vous allez répondre aux questions posées précédemment.

La destination

Comment choisir son voilier ?

Un programme va se définir en choisissant la destination des navigations. Le voilier devra pouvoir traverser les océans sur un programme de grande croisière avec une habitabilité confortable. Pour de la croisière côtière le long des côtes françaises, il ne demandera pas les mêmes caractéristiques.

Les équipiers

Comment choisir son voilier ?

L’équipage qui participe au programme de navigation influe aussi dans le choix du bateau. Si vous naviguez souvent en équipage réduit, il faut un voilier adapté, facile à gérer (pas trop physique, avec des manœuvres concentrées). Tout comme un équipage familial doit trouver à bord des espaces indépendants pour éviter les conflits. L’expérience de l’équipage va aussi influencer sur le choix du bateau. Un équipage peu aguerri devra faire ses armes sur un petit voilier avant de penser à une unité plus importante.

L’entretien

Comment choisir son voilier ?

La place de port et celle de l’hivernage permettent aussi de définir le bateau. Si vous avez besoin de le sortir de l’eau et de le laisser sur sa remorque, un transportable sera conseillé. À moins qu’un dériveur soit utile pour un échouage.

Les compétences et la volonté de s’investir en bricolage (ou en sous-traitant) vont aussi définir l’état du voilier (neuf ou occasion ?). A-t-on du temps disponible pour gérer l’entretien ? Va-t-on se diriger sur un voilier en polyester facile à hiverner ou sur un voilier avec de nombreux bois vernis ?

Quel budget ?

Comment choisir son voilier ?

Le budget est finalement le dernier élément à prendre en compte. Ce n’est pas parce qu’on a les moyens d’acheter une grosse unité très équipée qu’il faut se précipiter pour s’offrir un 60 pieds ! Il sera difficile à manœuvrer, les entrées de port vont vous effrayer et votre splendide voilier ne quittera que rarement son ponton. À l’inverse un budget étroit n’est pas synonyme d’abandon du projet bateau. Il existe de nombreuses solutions pour choisir son bateau et en profiter avec des budgets serrés. Les sites d’annonce offrent parfois des opportunités intéressantes.

Un cahier des charges

Comment choisir son voilier ?

Toutes les réponses aux questions évoquées ci-dessus devraient vous permettre d’établir un cahier des charges précis. Tentez de le faire avec la plus grande honnêteté, les réponses pour le choix du futur voilier apparaitront comme évidentes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...