Rénovation complète d’un Aquila, détails et coûts des travaux

Faut-il acheter un voilier neuf ou une occasion très jeune ? Arnaud est persuadé que non ! Avec un peu d’huile de coude et de l’amour du travail bien fait, il vient de rénover un Aquila qui fête ses 40 ans cette année (1980). Voici le récit et le résultat de sa rénovation.

Arnaud nous raconte :

J’avais auparavant un Daimio (7,00 m). Mais j’ai voulu le changer pour un voilier plus grand. Mon dévolu s’est porté sur un Aquila du chantier Jeanneau de 1980 que j’ai acheté 4 000 €. Pour ce prix très bas (les Aquila en état se négocient plutôt autour de 10 000 €), j’ai récupéré un voilier en piteux état. Mais j’ai veillé à ce que le moteur soit bon et que les voiles ne soient pas à changer.

Réniovation complète d'un voilier Aquila

Bien surveiller les voiles et le moteur

En effet pour la restauration, le moteur et les voiles sont deux gros postes financiers si l’on doit les remplacer. Pour le reste (la coque, l’accastillage, l’électricité, les aménagements…), tout est réparable par soi-même avec des budgets raisonnables.

J’ai aussi eu la chance de racheter un moteur complet sur LeBonCoin. Pour 300 €, j’ai récupéré le moteur, l’inverseur, le faisceau électrique, le tableau de commande, la ligne d’arbre et même l’hélice. Et cerise sur le gâteau, ce moteur débarquait d’un Aquila ! Cela me fait donc mon stock de pièces détachées au cas où… En effet, j‘ai acheté cet Aquila au sec et je n’avais pas pu tester le moteur à ce moment. Cela a donc été une inconnue sur laquelle j’ai pris quelques risques que ce moteur d’occasion a comblé en partie.

Réniovation complète d'un voilier Aquila

Une rénovation ”à l’identique”

Pour cet Aquila, j’ai voulu une rénovation ”à l’identique”, c’est à dire sans grosses modifications, mais en apportant de la modernité notamment dans les équipements.

Les travaux se sont déroulés durant les deux hivers qui ont suivi l’achat. La première année, je me suis attelé à la coque et au gréement, toutes les parties extérieures. L’année suivante, j’ai rénové l’intérieur. C’est la coque qui m’a demandé le plus d’investissement physique. En effet, gratter les nombreuses couches d’antifouling (j’ai noté plus de 10 couleurs successives à certains endroits !) a demandé des efforts. Mais je suis un amoureux de la navigation sous voiles et avoir une belle carène, lisse et propre et primordiale pour moi. J’ai donc choisi des produits de qualité qui offrent un fini ”peau de bébé”.

Réniovation complète d'un voilier Aquila

Tous les aménagements repris

La seconde année, je me suis attaqué à l'intérieur. J’ai refait tous les vaigrages et refait les placages en Sapelli sur les cloisons (avant de vernir). Maintenant cela sent le neuf dans cette cabine. J’ai aussi changé toute la sellerie pour de bonnes mousses confortables. La plomberie a été revue et modernisée avec de l’eau sous pression et une douchette dans le cockpit. L’électricité a aussi été entièrement remplacée.

Côté électronique et électricité, je ne voulais pas abimer la cloison en la perçant pour y fixer les appareils. Je ne voulais pas toucher les boiseries que je venais de replaquer ! Du coup j’ai fait un boitier en bois qui me permet en plus d’accéder facilement à toutes les connexions. Comme je connais le problème des mauvais contacts, j’ai pris l’option de tirer un fil pour chaque appareil dans le bateau. Ainsi, il n’y a aucune interruption entre l’appareil et le tableau électrique, aucun branchement qui pourrait s’oxyder ou se déconnecter. Ce montage est possible, car le bateau est petit et simple.

Avec une centrale Advensea, une VHF AIS et un appareil Fusion pour la musique, j’ai tout le confort. Pour avoir du froid à bord, j’ai repris toute l’isolation de la glacière et installé un groupe froid. Un circuit 220 V est aussi en place pour se brancher quand on est au port.

Réniovation complète d'un voilier Aquila

Un budget maîtrisé

Au final ce bateau m’est revenu à 4 000 € d’achat plus 8 000 € de travaux. Et il est comme neuf (sans doute mieux que neuf…). C’est mon choix de chercher un bateau à rénover plutôt que d’en trouver un en bon état, qui de toute façon me réservera des surprises par la suite. Côté timing, j’ai mis 2 x 4 mois pour le rénover sachant que je suis en déplacement toute la semaine et ne dispose que de mes weekend et de mes vacances pour aller sur le chantier. Le remettre dans cet état en peu de temps a été possible, car l’Aquila est un voilier simple.

Réniovation complète d'un voilier Aquila

Pour le plaisir des croisières en famille

Depuis son achat, nous avons déjà navigué plus de 1200 milles, principalement en Bretagne Sud (il est basé à Locmiquélic) et jusqu'à l'iIe d'Yeu. L'Aquila est un bateau qui marche très bien avec des moyennes honorables meme si le lest court (1,45 m) le pénalise un peu au près dans des conditions musclées, mais cela reste un bateau agréable et performant à mon goût. Nous avons tout de même fait une pointe à 11 nœuds sous spi ! Nous passons de bons moments en mer avec ma femme et mes deux enfants. Ainsi rénové, l'Aquila est très confortable pour une famille qui souhaite naviguer le week-end ou sur une semaine, avec un budget maitrisé.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Aquila, la fiche technique

MarqueJeanneau
ArchitectePhilippe Harlé
Longueur de coque8.28
Largeur3.00 m
Tirant d'eau1.30 m
Catégorie CEA
Déplacement lège2 600 kg
Surface de voilure au près40 m2
Carburant40 L
Voir la fiche technique complète du Aquila