Souvenir de nav' / Pur bonheur de navigateur, Gilles Lamiré nous décrit le plaisir de gagner une course


Gilles Lamiré cours en trimaran sur un Multi 50. Il vient de remporter la Transat Jacques Vabre et nous raconte ce moment spécifique où il coupe la ligne d'arrivée en tête. Un extraordinaire moment de pur bonheur pour ce skipper.

Je suis skipper de course au large en trimaran et c'est vrai que j'ai connu dans ma carrière de grands moments presque d'extase. Parmi ces moments, il y a cette année la victoire de la Transat Jacques Vabre. Avec mon coéquipier, nous participions à la dernière Transat Jacques Vabre entre le Havre et Salvador de Baya et on a eu le bonheur de gagner cette transat et surtout de la gagner au scratch, c'est-à-dire que nous étions premier arrivés au Brésil toutes catégories confondues.

Et ça c'était extraordinaire parce que ce n'est pas comme dans d'autres sports comme quand un footballeur marque et célèbre son but, dans notre sport on le vit à plus long terme. Notre course a durée environ 10 jours donc on se bagarre pendant 10 jours, mais avant de franchir la ligne d'arrivée en tête on a le temps de réaliser que l'on va gagner. Nous avions plus de 10 h d'avance sur le second donc nous savions que nous allions gagner 48 heures avant d'arriver. Même si une course n'est gagnée que quand on franchit la ligne, on est toujours sur le qui-vive, mais en 48h on avait eu le temps de se préparer psychologiquement à la victoire.

Mais malgré tout, ce qui est fantastique, c'est que le moment où l'on franchit la ligne, où la victoire se matérialise et elle devient réelle. C'est un moment d'extase où l'on réalise et où l'on savoure vraiment la victoire. En plus, quand on est le premier d'une telle course, on rentre un peu dans la légende.  L'accueil à terre de la part des organisateurs et des journalistes, du monde de la course au large et de nos partenaires, est triomphal. Ça vient mettre en musique cette sensation d'exultation et c'est un moment extraordinaire. Nous étions 2 et cette victoire est un travail d'équipe. Ce souvenir extraordinaire de ce moment précis des ces 10 secondes où l'on franchit la ligne, où ensuite on gagne le quai pour mettre le bateau à l'abri et célébrer et croquer à pleine dent cette victoire, c'est un moment que je n'oublierai pas dans ma vie !

Retrouvez la vision des 5 sens du skipper Gilles Lamiré dans cette interview.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...