Vendée-Arctique-les Sables-d'Olonne, une nouvelle course prologue au Vendée Globe 2020

© Yvan Zedda

En guise de prologue au Vendée Globe 2020, dont le départ sera donné le 8 novembre prochain, les skippers IMOCA vont pouvoir participer à la nouvelle course au large Vendée-Arctique-les Sables-d'Olonne. Cette dernière leur permettra de se préparer avant le tour du monde en solitaire, mais aussi de gagner leur qualification pour ceux qui ne l'ont pas.

Une course de 3 600 milles entre la France et l'Islande

Le 4 juillet prochain aura lieu le départ d'une toute nouvelle course aux large réservée aux IMOCA, la Vendée-Arctique-les Sables-d'Olonne. Cette course océanique en solitaire de 3 600 milles se déroulera sur un itinéraire inédit avec un départ et une arrivée aux Sables-d'Olonne en passant par le nord des Açores et l'ouest de l'Islande, aux confins du cercle polaire. Un parcours choisi volontairement pour confronter la flotte à des conditions et des situations variées et la roder au mieux sur les conditions hivernales qu'ils auront sur le Vendée Globe.

Organisée par la classe IMOCA, en collaboration avec la société Sea to See, et parrainée par la Vendée et la ville des Sables-d'Olonne, elle a vu le jour à la demande des coureurs. En effet, elle servira de prologue au Vendée Globe et permettra de remplacer les deux transats en solitaire qui n'ont pu se tenir au printemps.

"Ce sera la seule course hauturière, sportive et technique en solitaire que les skippers pourront disputer avant le départ du Vendée Globe le 8 novembre et, pour cela, il était très important qu'elle ait lieu," explique Jacques Caraës, directeur de course de la Vendée-Arctique-les Sables-d'Olonne et du Vendée Globe. "Sportivement, les marins ont besoin de naviguer en configuration solitaire. Techniquement, ils doivent valider les modifications effectuées cet hiver en chantier. Enfin, elle donnera à 11 skippers * la possibilité de se qualifier pour le tour du monde en solitaire.

C'est un parcours ambitieux," poursuit Jacques Caraës. "Sur ce grand triangle de 3 600 milles (d'une distance équivalente à celle d'une transat), l'idée est d'aller chercher des systèmes météo actifs dans le nord de l'Atlantique et de faire naviguer les bateaux à différentes allures et dans différentes conditions. Avec la présence de glaces dans l'ouest de l'Islande, nous aurons le même genre de contraintes que dans le Grand Sud : il faudra mettre en place une zone d'exclusion pour éviter les bancs de banquise dérivants."

Qualifications et mises au point

Les skippers auront des objectifs différents. Pour certains, cette nouvelle course servira d'entrainement avant le grand tour du monde, notamment ceux qui viennent de mettre à l'eau des bateaux flambants neufs. Mais pour d'autres, elle est indispensable puisqu'elle leur permettra de se qualifier pour le Vendée Globe. 7 skippers doivent effectuer un parcours en solitaire de 2 000 milles, validé par la Direction de course (Alex Thomson, Nicolas Troussel, Sébastien Simon, Sébastien Destremau, Didac Costa, Conrad Colman et Louis Burton) et 4 doivent courir et terminer l'équivalent d'une transat en solitaire (Kojiro Shiraishi, Armel Tripon, Isabelle Joschke et Clément Giraud). La liste définitive des concurrents sera connue début juin.

Avec cette date du 4 juillet, les skippers pourront d'une part tester leurs bateaux après un long chantier d'hiver, mais aussi conserver une marge de manœuvre technique en vue du 8 novembre.

MASCF d'Isabelle Joschke © Yvan Zedda

Dans le respect des mesures sanitaires

Pour respecter les règles d'hygiène et de sécurité liées au Covid-19, il n'y aura pas de village de départ aux Sables-d'Olonne ni d'accueil du public. Les navigateurs seront d'ailleurs invités à se rendre directement sur la ligne de départ depuis leurs ports d'attache, sans passer par les pontons. Avant le départ, ils devront se livrer à un test sérologique et suivre un confinement strict de 5 jours. À l'arrivée, si la situation le permet, le dispositif pourrait être plus souple.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Vendée Globe
Toute l'actualité Vendée Globe

Publié sur Yacht-Club.com

Thomas Ruyant et toute son équipe enchainent depuis le début de la semaine, avec méthode et circonspection, les navigations de mise au point au large de... - Lire la suite