Bateaux de légende, à la découverte de Pen Duick

Pen Duick est le tout premier voilier d'Eric Tabarly, hérité de son père. Il utilisera également ce nom pour ses autres bateaux, originaire de Bretagne et signifiant "petite tête noire".

Pen Duick, un bateau de famille

Ce premier bateau est dessiné par l'architecte écossais William Fife III en 1898 et porte le nom de Yum. Cet architecte de 41 ans est l'un des plus grands architectes navals de son époque. Il crée le bateau pour Adolphus Fowler, membre du Royal Cork Yacht Club, qui sera construit en 1898 par Gridiron and Workers à Carrigaloe en Irlande pour faire partie de la série des 36' linear rater.

Guy Tabarly l'acquiert en 1938 à Nantes et apprend à son fils la navigation à son bord. C'est le tout début de la plaisance en France et peu de yachts existent. Malheureusement, pendant la seconde guerre mondiale, le voilier subi des dégâts par son inactivité et sa coque s'abîme rendant la navigation dangereuse. Faute de moyens pour le réparer, le père d'Eric Tabarly décide de le vendre, mais, devant le manque d'acquéreurs, il finit par le donner à son fils, en 1952, qui souhaitait par-dessus-tout l'obtenir. A 21 ans, il devient le quinzième propriétaire du bateau.

Quand le marin devient architecte…

Quand Eric Tabarly peut enfin s'occuper de son bateau, il s'aperçoit des réparations à effectuer au niveau de la coque. Cependant, ne pouvant lui aussi financer les rénovations, il décide de restaurer le navire lui-même, en créant une coque neuve grâce des couches successives de tissus de verre et de résine polyester appliqués sur l'ancienne coque, servant de moule. Il teste ici une technique innovante, qui n'a encore jamais été utilisée pour un voilier de cette taille. Elle reste la plus grande coque réalisée ainsi à cette époque.

Alors qu'Eric Tabarly court de nombreuses courses, il en oublie quelque peu Pen Duick. Le pont est totalement détruit ainsi que les superstructures. En 1983, le voilier est remorqué à Saint-Malo par Pen Duick VI et subi d'importantes réparations dans les chantiers de Raymon Labbé pendant six ans. Il retourne à l'eau en 1989 lors des Voiles de la liberté, qui rassemble les grands voiliers, à Rouen.

 

cc - Charles Nouÿrit

Un navire qui s'expose lors de manifestations nautiques

Installé à Bénodet, il continue de naviguer et en 1990, il participe aux régates méditerranéennes à Monaco, Saint-Tropez, ou Cannes. En 1998, il fête ses 100 ans à Bénodet entouré d'amis, de passionnés et en présence de 8 yachts anciens dessinés par William Fife. L'anniversaire durera 3 jours. C'est pendant un convoyage de Pen Duick vers l'Irlande qu'Eric Tabarly disparait en mer dans la nuit du 12 au 13 juin 1998.

cc - Charles Nouÿrit

Aujourd'hui, Pen Duick appartient à Jacqueline et Marie Tabarly, respectivement, femme et fille du marin et est entretenu par l'association Eric Tabarly. Tout l'hiver il repose dans un hangar de Bénodet et retrouve chaque printemps la mer. Il participe aux nombreux rassemblements nautiques, comme ceux de la "Belle plaisance" en Bretagne, aux rassemblements des Pen Duick, aux régates de Saint-Tropez ou de Cannes.

Longueur hors tout  15, 10 m
Longueur à la flottaison  10, 05 m
Déplacement  11 tonnes
Largeur  2,93 m
Tirant d'eau  2,20 m
Gréement  Cotre franc aurique
Année de construction  1898
Reconstruction  1958
Refait à neuf  1989
Surface de voilure au près  160 m2
Matériaux  Coque polyester, pont, intérieur et finition bois
Plus d'articles sur les chaînes :

Reportage : Pen Duick

Naissance d'un héros de la voile, Eric Tabarly

Bateaux de légende, Pen Duick II vainqueur de la transat anglaise 64

Réagir à cet article
Jean Cornet - 15 Mars 2015
je l ai vu ainsi que tous les autres Pen Duick sauf bien sur Pen Duick IV rebaptisé Manureva par Alain Colas et dont on conait le triste destin..ceci en presence de Jacqueline Tabarly aux voiles de st Tropez. mais on croisait souvent Pen Duick III en mediterranee ou il servait de bateau ecole.j avais pu echanger quelques mots avec Jacqueline dont la fondation permet de maintenir ces bateaux de legende en etat.merci a elle
Evelyne Chamari - 13 Juin 2015
Souvenirs de froides navigations à son bord avec les jeunes du club de voile de Cherbourg...ldes bords bretons entre les deux jetées pour sortir du port...des omelettes au Rhum et de la silencieuse camaraderie qui régnait à bord C'était Pen Duick 1...
Ajouter un commentaire...
Navigateurs
Les plus beaux bateaux de légende
A lire aussi sur Bateaux.com