Fountaine Pajot 40, à la poursuite d'une nouvelle gamme

Le nouveau catamaran de Fountaine Pajot dévoilé au salon nautique de Paris s'appelle Lucia 40. Olivier Raccoupeau, l'architecte de ce nouveau voilier a bien voulu répondre à nos questions pour nous faire découvrir ce modèle.

Avant son départ pour d'autres cieux professionnels, Jean-François Fountaine (aujourd'hui maire de La Rochelle) avait demandé au cabinet d'architecte Berret-Raccoupeau de recréer une gamme homogène et moderne. Alors que jusqu'à présent Olivier Raccoupeau se penchait plutôt sur les gros modèles du chantier (Saba 50 et surtout l'Ipanema 58 qui est en phase de finition), cette fois c'est sur le plus petit de la gamme qu'il a planché.

En découle un catamaran qui se place comme le petit frère de l'Hélia et du Saba, reprenant les mêmes lignes extérieures. Une unité de 11,70 m (seulement 38 pieds malgré son nom commercial de 40…) avec un poste de pilotage derrière le rouf (donc pas trop haut) et un bimini rigide qui protège le cockpit et sur lequel se situe le rail de grand-voile, éloignant tous les cordages de la zone de vie, ramenant toutes les manœuvres au poste de barre.

Nous avons joint Olivier Raccoupeau pour qu'il nous présente sa vision du projet, projet qui devrait voir la première unité présentée en 2016. "Le marché évolue, il faut repenser les voiliers en fonction d'une clientèle qui demande plus de confort", nous précise-t-il. "En comparaison avec le Lipari 41 dessiné par Joubert-Nivelt, nous sommes partis d'une feuille blanche pour dessiner le FP40. Nous avons des coques plus volumineuses pour offrir de beaux espaces intérieurs et aussi supporter un poids supérieur dû aux aménagements. Ces volumes offrent aussi l'avantage de limiter les mouvements du bateau, surtout le tangage, toujours en vue d'un confort pour l'équipage en mer. Hélas, des coques larges et plus de poids embarqué pénalisent les performances. Pour le contrecarrer, nous augmentons la surface de voilure."

Même si Olivier Raccoupeau avoue aimer les bateaux légers et rapides, "le gain de poids en utilisant des matériaux high-tech comme le carbone n'est pas envisageable sur un bateau de grande série. En effet, le marché est trop concurrentiel pour ne pas chercher à proposer le prix le plus bas, incompatible avec des matériaux chers."

Concernant ce nouveau FP40, l'architecte nous indique être attentif au nouveau marché des catamarans open (comme les Nautitech ou les Bali) même s'il ne voit pas un réel engouement des acheteurs. "Depuis déjà plusieurs modèles, nous favorisons un grand cockpit avec une baie vitrée à très grande ouverture, mais nous n'avons pas transféré toute la vie à l'extérieur."

Ce qui marque sur les premières esquisses du FP40, c'est l'abandon de la fosse de mât qui venait toujours obstruer la vue du carré vers l'avant. "Sur le FP40, nous l'avons remplacé par une épontille qui reprend les efforts du mât sur la cloison en dessous. Cela permet de dégager une belle vue sur l'avant. Nous avons aussi repris la surface vitrée zénithale qui apporte beaucoup de lumière. Un gain très appréciable même si à certaines heures de la journée, cette surface vitrée chauffe un peu le carré."

Vu la faible longueur du bateau, il n'a pas été question d'installer un véritable cockpit à l'avant mais juste "d'accessoiriser ce pont avant avec un bain de soleil pour créer un espace isolé du reste du bateau".

Comme on le voit, ce catamaran ne révolutionne pas le genre, mais apporte une réponse moderne et sensée avec des volumes et des lignes épurées pour répondre à une clientèle qui cherche à naviguer avec toujours plus de confort.

Version 3 cabines avec coque tribord propriétaire

Version 4 cabines, 4 cabinets de toilettes

Aménagement du carré et du cockpit

 

Caractéristiques

Longueur hors tout : 11.73 m

Largeur hors tout : 6.63 m

Poids lège : 8900 kg approx.

Tirant d’eau : 1.2 m

Surface grand voile : 58 m²

Surface Génois : 37 m²

Motorisation standard : 2 x 20 CV

Capacité des réservoirs

  • Eau douce : 2 x 265 l
  • Gasoil : 300 l approx.

Architecte : Berret-Raccoupeau Yacht Design

 

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
José Nieto Alvarez - 03 Mai 2016
Excelent , bon compromis
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise