Kyss, l'épicerie flottante des iles Glénan

Drôle de rencontre aux iles Glénan. Au mouillage, un Glénans 33, l'ancien voilier de l'école de voile du même nom, qui affiche en gros sur sa coque : épicerie !

Depuis 2010, Marie-Pierre et Dominique ont créé ce service unique en France. Unique, car ces deux animateurs ont tous les deux des diplômes de capitaine de marine marchande. Une formation rendue obligatoire vu l'éloignement de la zone de travail. De ce fait, le voilier baptisé Kyss Cool est armé comme un navire de commerce avec tous les équipements de sécurité que l'on pourrait retrouver sur un cargo ! Tout ça pour assurer la sécurité de tomates et de carottes…

L'aventure de Kyss a commencé par un parcours du combattant administratif. Comment en effet faire comprendre aux affaires maritimes qu'il fallait enregistrer un navire de commerce à voile, plus de cent ans après la disparition des derniers grands voiliers ? Mais la passion des 2 investigateurs a eu raison de ces freins administratifs. Aujourd'hui, la société compte deux bateaux : le voilier qui passe du temps au mouillage et un gros semi-rigide qui assure le ravitaillement.

La saison dure principalement 2 mois. En 2015, elle a commencé par les week-ends de juin (en fonction de la météo) et devrait finir mi-septembre. Durant cette période, l'épicerie Kyss assure le ravitaillement des plaisanciers au mouillage. Ils peuvent soit passer commande la veille directement au bateau ou par internet, soit se servir dans le stock du bateau. Le pain, les viennoiseries et le journal sont assurés tous les matins.

Pour ces deux marins atypiques, la journée se déroule de la même façon. Marie-Pierre est en charge du semi-rigide et assure la liaison quotidienne avec la terre. Dominique reste à bord pour tenir "la boutique".

S'ils s'appuient sur un Casino pour tous les produits de grande consommation, les produits frais sont en revanche traités par des producteurs locaux. Marie-Pierre passe tous les jours à la criée de Concarneau pour le poisson et les fruits de mer. La boulangerie est aussi de tradition tout comme des produits cuisinés proposés par un traiteur local.

Actuellement, l'épicerie satisfait entre 60 et 100 clients par jour. Sa devise : "Toutes les demandes sont possibles à satisfaire". Certaines sont vraiment surprenantes comme le volume de croquettes pour chien par exemple ou encore des médicaments. Dominique, mécano de formation, assure aussi la maintenance directement au mouillage. Il lui arrive de débloquer certaines situations pour permettre aux bateaux de continuer leur croisière ou simplement de rejoindre Concarneau.

Avec Kyss tous les services sont possibles. Mais pourquoi Kyss ? Kyss sont les initiales de Kerné Yachting ServiceS. Kerné se traduisant Cornouaille en breton. Et le ServiceS (avec ses deux S) prend une place très importante dans cette activité. Car comme le souligne Marie-Pierre : "Ce n'est pas l'appât du gain qui nous motive, mais bien offrir un service aux plaisanciers. Notre investissement est essentiellement passionnel."

Et puisque l'on parle finance, sachez qu'un plein de nourriture revient à environ 30% de plus que le prix du continent. Et une côte-part de 1€ est prise sur chaque pièce de boulangerie. Il n'y a que le journal qui est vendu au même prix !

Alors si vous passez cet été aux Glénan, allez faire un tour sur cette épicerie particulière. Et si vous y êtes le mardi 11 août 2015, vous pourrez profiter d'une dégustation gratuite de cidre de la cidrerie Kerné qui se déplace à bord pour vous présenter ses produits !

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Finistère
Réagir à cet article :
Emil Termoz - 06 Août 2015
Ca fait longtemps qu'en Méditerranée on "pratique " de la sorte.
Ajouter un commentaire...