Importante avarie de quille pour Paul Meilhat sur le Vendée Globe


Le jeune bizuth Paul Meilhat qui était actuellement à la 3e position sur le Vendée Globe à bord de SMA déplore une importante avarie de quille... L'important pour lui est de préserver son bateau et il fait désormais route vers le Nord, alors qu'il se situe à 2000 milles dans l'Est de la Nouvelle-Zélande.

Paul Meilhat, 3e sur le Vendée Globe à bord de SMA, est lui aussi touché par l'avarie. Un coup de malchance pour ce bizuth au potentiel de vainqueur, qui cherchait avant tout à finir dans le top ten. Ce dernier a contacté son équipe pour signaler un problème de vérin de quille ce mardi 20 décembre 2016 à 15 h 15 heure française. 

Le vérin est fissuré sur 40 centimètres et a entraîné la bascule de la quille sous le vent du bateau. Paul est en train de caler le système pour tenter de remettre la quille dans l'axe. Pour réaliser cette opération, il a abattu en grand et fait route vers le nord.

Vérin hydraulique de quille (neuf)

C'est en début d'après-midi qu'il a constaté un bruit suspect et a donc été constaté son puits de quille. Il s'est alors aperçu que l'huile du circuit hydraulique avait inondé le compartiment du vérin. Il a d'abord suspecté la rupture d'un tuyau du circuit hydraulique, avant de constater une fissure de 40 centimètres sur le vérin lui-même.

SMA se trouve actuellement dans l'Océan Pacifique, 2 000 milles dans l'Est de la Nouvelle-Zélande. Ce soir, à 23 h, le skipper a réussi à stabiliser sa quille grâce à un système de sécurité. Sonné, il a pu joindre son équipe technique au téléphone pour revenir sur son avarie.

Crédit : V. Curutchet / DPPI / SMA

"J’étais au reaching depuis deux jours, sous J2, dans une vingtaine de nœuds de vent lorsque j'ai entendu un bang énorme. Il y avait un petit peu de mer, mais ça allait quand même. Je me suis vite rendu compte que la quille partait sous le vent. J'ai abattu tout de suite et constaté que l'huile du circuit hydraulique s'était répandue sous le vérin. J'ai pensé à un raccord cassé. J'ai cherché la panne. Un raccord était bien desserré, mais lorsque j'ai remis de l'huile, ça fuyait de partout. Cet après-midi, au vent arrière, j'ai réussi à sécuriser la quille dans l'axe grâce à un système de sécurité. Tout le système hydraulique du vérin est inopérant, donc, la quille peut se balader à 45 degrés d'un bord sur l'autre si elle n'est pas maintenue dans l'axe. Mais cela crée des contraintes énormes et s'il y a de la mer, il peut y avoir du jeu. J'essaye de faire route vers le nord-ouest pour quitter la zone de vent fort. J'ai un peu de mal à réaliser ce qui m'arrive. Je me réfugie dans le travail, je n'ai pas envie de réfléchir à tout ça. Ma priorité est de préserver le bateau…"

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Paul Meilhat Vendée Globe

Paul Meilhat officialise son abandon du Vendée Globe en vidéo

Paul Meilhat "A un moment donné, la question de l'abandon va arriver..."