Clarisse sur l'Atlantique, une communication décalée efficace


Clarisse sur l'Atlantique, ça vous parle ? C'est le projet d'une jeune passionnée de sport en tout genre, qui découvre la régate il y a 10 ans. Son rêve ? Participer à la Mini-Transat 2017. Son objectif ? À travers ses vidéos décalées, trouver des sponsors pour traverser l'Atlantique sur son Mini 6.50, baptisé Pile-Poil.

Tout a commencé en octobre 2015, avec la réalisation de la première vidéo de Clarisse, avec son acolyte Anne-Laure, pour tenter de rallier Michel et Augustin à sa cause : participer à la Mini Transat 2017. Emmenée, enlevée, amusante et délirante, cette vidéo est rapidement devenue virale ! Et c'est ainsi que de nombreuses autres vidéos ont suivi la première : rendez-vous parisien chez Michel et Augustin, défis pour obtenir un partenariat, rendez-vous chez d'autres partenaires, première navigation en solitaire, etc.

Aujourd'hui, avec un crowfunding pour trouver les 20 % de budget qui restait à boucler, Clarisse est prête à s'aligner au départ de la Mini Transat, aux côtés des 80 autres concurrents. Elle continue de s'entrainer et prépare son bateau pour le départ qui aura lieu le 1er octobre prochain.

Mais aujourd'hui, Clarisse refait parler d'elle puisqu'elle a remporté le SEAMASTER Award, lors de la soirée d'ouverture du Boot Dusseldorf (21 janvier). Ce prix – qui existe déjà depuis cinq ans – reconnait le travail d'un individu qui a apporté une contribution spéciale aux sports nautiques. Et en 2017, c'est Clarisse Crémer qui remporte le prix. Ses clips vidéo décalés et sa campagne multimédia en vue de sa traversée de l'Atlantique en solitaire, lui ont rapidement permis d'atteindre plusieurs centaines de milliers de personnes. Elle est ainsi devenue une ambassadrice positive pour le monde de la voile.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jérôme Berthé - 24 Janvier 2017
On la soutien : http://www.journal.everial.com/
Ajouter un commentaire...