Bateaux.com
Magazine du nautisme, de la plaisance et de la mer

La nouvelle édition de l'Atlas international des nuages désormais disponible sur le web

L'Atlas international des nuages est publié pour la première fois au 19e siècle et s'impose comme la référence mondiale pour l'observation et l'identification des nuages. Désormais actualisé et modernisé, il est pour la première fois consultable en ligne et intègre de nouveaux nuages.

Le

Un Atlas réactualisé et pour la première fois sur Internet

L'Organisation Météorologique Mondiale (OMM) vient de publier la nouvelle édition numérique de l'Atlas International des Nuages. Cet ouvrage de référence est publié pour la première fois à la fin du XIXe siècle et contient un manuel détaillé des normes, ainsi que de nombreuses photographies de nuages et autres phénomènes météorologiques. La dernière mise à jour datait de 1987 et pour la première fois, cet "outil" de référence mondial pour l'observation et l'identification des nuages voit le jour à travers un portail web.

En résulte un contenu beaucoup plus étoffé et une présentation plus conviviale. Il est possible que vienne ultérieurement une version papier de l'Atlas.

Ce nouvel Atlas propose des centaines d'images envoyées par des météorologues, des photographes et des amateurs de nuages du monde entier.

"L'Atlas international des nuages est la seule source complète et faisant autorité pour l'identification des nuages. Référence mythique pour les amateurs, il est utilisé pour la formation des professionnels des services météorologiques, ainsi que dans des secteurs comme l'aviation et le transport maritime " a indiqué le Secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas.

"L'Atlas est la référence par excellence pour l'observation et la classification des nuages et d'autres phénomènes météorologiques. Il contient des photos, des définitions et des explications qui sont acceptées et utilisées par les 191 pays et territoires Membres de l'OMM" a indiqué Bertrand Calpini, Président de la Commission des instruments et des méthodes d'observation (CIMO), qui relève de l'OMM et a été chargée de superviser le processus de révision.

"Cette nouvelle édition regroupe, et c'est une première, tous les types de mesure, y compris des observations effectuées depuis l'espace et en surface, in situ et par télédétection, grâce à des technologies ultrasophistiquées, ce qui nous permet de disposer d'un outil révolutionnaire pour comprendre les nuages" a précisé M. Calpini.

Le Volutus © Joanne Kelly

Des nouvelles catégories de nuages

On y trouve également de nouvelles catégories de nuages, dont le volutus (nuage en rouleau), les nuages engendrés par les activités humaines (homogenitus) comme les trainées de condensation parfois produites par les avions, ou encore de nouvelles particularités comme l'asperitas, un spectaculaire nuage ondulé, qui a enflammé l'imagination du public. On y retrouvera également des illustrations de phénomènes météorologiques comme les arcs-en-ciel, les halos, les tourbillons de neige ou encore les grêlons.

Le flumen © Steve Willington

Un nouveau nuage annexe a également été ajouté, le flumen, associé aux orages de convection ou encore cinq nuages spéciaux : cataractagenitus, flammagenitus, homogenitus, silvagenitus et homomutatus.

Reportage : Météo marine

Météo marine : naviguer la tête dans les systèmes nuageux, plutôt que sur l'iPad

12 nouveaux nuages répertoriés dans l'Atlas international à découvrir en images

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Bateaux Hebdo

Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter RECEVOIR BATEAUX HEBDO

Suivre l'actualité
du nautisme et de la mer
Recevoir l'actualité nautique gratuitement RECEVOIR BATEAUX HEBDO